R3Groupe B

Romain Eliard (FC Retz) : « Je ne pouvais pas faire du Romu »

05/04/2019 à 10:36

Non conservé en fin de saison, comme ça a été annoncé aux joueurs hier soir, Romain Eliard débute ses deux derniers mois sur le banc du FC Retz. Il s'exprime sur ce départ et les matches qui l'attendent.

Que retenez-vous de ce départ ?

C’est dommage de n’avoir fait qu’une seule saison dans mon club formateur. C’est la décision du Comité directeur, on ne peut qu’accepter. J’aimerais finir de bonne manière, avec le maintien pour l’équipe B et le podium pour la A. Je partirais avec la satisfaction d’avoir fait le travail sportivement.

Quelles sont les raisons invoquées ?

Durant l’année, je sais que j’ai fait des erreurs, par rapport à ma jeune expérience d’entraîneur senior. S’ils n’ont pas eu de patience là-dessus, alors que je ne pouvais pas être au top top dès le début pour moi… Ensuite, il y a eu la façon dont je procédais qui n’était pas celle à laquelle ils adhéraient, mais je suis passé après quelqu’un qui avait un fort aura. Je ne pouvais pas faire du Romu (Romuald Vrignaud). Je n’étais pas fait, peut-être, pour ce club-là. Ils m’ont dit que j’avais plus une façon de travailler pour l’élite. Est-ce que c’est une raison valable ou pas (sourires) ? Ils disent que j’ai plus un profil pour entraîner une R1 ou une R2, parce que je ne fédérais pas tous les seniors. Mais il y a 90 seniors..

Quelles erreurs avez-vous commises ?

Au niveau communication avec ces personnes dirigeantes, je n’en ai pas eu assez. J’étais plus sur le côté technique avec mon groupe. Je ne faisais pas le maximum sur le plan de la communication avec les responsables, mais chacun a sa façon de travailler. En milieu de saison, ils m’ont demandé de faire des choses, ils ont vu les progrès. Je pensais avoir répondu à leurs attentes mais cette décision me fait comprendre que non. C’est leur choix, je ne peux que l’accepter.

Voulez-vous continuer à entraîner ?

Le jour où j’ai enclenché les diplômes pour être éducateur, je savais qu’après ma carrière de joueur, je voulais faire une carrière d’entraîneur. Je suis prêt à relever tout autre challenge et m’inscrire plus qu’un an dans un club, mais sur un cycle de 3-4 ans, ça me plairait bien.

En attendant, il y a une fin de saison à vivre…

On était sur une bonne série qui s’est achevée à Machecoul. La cause, c’est une équipe remaniée dû au renforcement de mon équipe réserve. Pour cette rencontre, j’attends que mes joueurs réagissent pour repartir de l’avant. Cette équipe nous avait battu à l’aller donc attention. Et puis retrouver notre place sur le podium, car c’est l’objectif de fin de saison afin de se quitter sur de bon résultats.

Crédit : photo d’archives Actufoot