EducateurClub

Les 10 commandements de l’éducateur !

12/03/2019 à 17:23

La rédaction d'Actufoot a rédigé les 10 commandements de l'éducateur de football !

Cas n°1

Cette scène de violence a eu lieu à Nice, dimanche dernier, en U15 D3, lors d’un banal match de bas de tableau entre deux équipes qui tentent de sauver leur peau. Après un accrochage entre deux joueurs, on entend « La prochaine fois que tu pousses mon joueur, je te nique ta mère ». Il s’agit des mots de l’éducateur d’une des deux équipes lancés à l’arbitre. L’entraîneur s’en va alors pousser l’officiel qui tente de se défendre avant de finir à terre. C’est déjà ignoble à lire, encore plus à voir, mais ce n’est pas fini. Le pire est ce qui se passera par la suite. Plusieurs joueurs de 14-15 ans viendront alors taper l’homme en noir au sol. Comme pour continuer « le travail » de leur coach…

Cas n°2

Fin d’année 2018. La sanction tombe. Un éducateur d’une équipe U10-U11 prend une suspension d’un an pour « Hors match, manquement aux fonctions d’éducateur et suspicion de prise de stupéfiants ». L’entraîneur s’était mal comporté avec ses propres joueurs, en élevant la voix et en les poussant à jouer virilement, se montrant également agressif envers les éducateurs adverses. Ce comportement avait d’ailleurs eu pour conséquence que certains clubs adverses avaient préféré arrêter leur rencontre plutôt que de laisser leurs jeunes joueurs se faire blesser. Ensuite, certains parents des jeunes joueurs avaient rapporté qu’entre le 2ème et le 3ème match de l’équipe, ils avaient vu l’éducateur en train de fumer un joint…

Cas n°3

Gagner, c’est bien. Mais l’éducateur ne doit pas vouloir gagner à tout prix ! Parfois, l’envie de remporter un match prend le dessus sur l’éducation ou le fair-play. Il y a un peu plus d’un mois, lors d’un match de U19 National entre le RC Strasbourg et le FC Fleury 91, les alsaciens ont remporté le match grâce à un but qualifié d’action de la honte. À la 91ème, suite à un choc à la tête avec un joueur adverse, le buteur du jour du club essonnien se blesse sérieusement et un joueur de son équipe sort le ballon en touche délibérément pour qu’on lui apporte des soins. Strasbourg devait, comme cela se passe sur tous les terrains de football professionnels et amateurs, rendre le ballon… Mais, à la surprise générale, les Strasbourgeois jouent vite la touche en envoyant leur attaquant dans la profondeur et sur le centre ils marquent à la stupéfaction générale ! Le coach de Fleury interpelle l’entraîneur adverse pour lui dire que c’est une attitude honteuse, un manque de fair-play total. « Sa réponse est à l’image de l’attitude de ses joueurs sur cette action : « Mais que veux tu que je fasse ce sont les joueurs ?! » Mes joueurs et moi-même, choqués par ce comportement indigne, lui demandons de rattraper ce manque de sportivité en nous laissant revenir au score. Il refuse en me tournant le dos ! En 30 ans dans le football, je n’ai jamais vu un tel manque de loyauté ! » s’était indigné l’entraîneur de Fleury.

L’équipe est toujours à l’image de son entraîneur !

Voilà pourquoi l’entraîneur se doit d’être exemplaire. Voilà pourquoi l’entraîneur doit avant tout être un éducateur. Et voilà pourquoi les clubs doivent bien choisir leurs coachs et bien les former. L’équipe est toujours à l’image de son entraîneur ! La rédaction d’Actufoot a donc tenté de vous livrer les 10 comportements à adopter pour être un éducateur modèle. Pour que votre équipe soit à votre image, c’est-à-dire parfaite… ou presque !

Les 10 commandements de l’éducateur

Pour lire les 10 commandements de l’éducateur, cliquez ci-dessous !

Les 10 commandements de l’éducateur !