J21National

US Orléans – Stade Briochin : les notes et les appréciations des Orléanais

23/02/2021 à 22:41

Dans le cadre de cette 21ème journée du championnat de National, l'US Orléans recevait les joueurs du Stade Briochin. Une rencontre mitigée pour les deux équipes qui a aboutit à un classique match nul (0-0). Actuellement 6ème du classement, les Orléanais auraient pu se hisser à la quatrième place, un cran avant la première marche du podium.

Que ça aura été long et dur pour les Orléanais. Après une première période en demi-teinte, avec des occasions rares et un manque d’efficacité, la seconde période n’aura été que frustrante. Pourtant, les incursions ne manquaient pas du côté de l’USO avec notamment des coups de génie de la part de Guirassy par exemple, ou encore Soumaré qui n’ont pas eu le facteur chance de leur côté. Claude Robin et les siens repartent donc avec un petit point qui les maintient à la 6ème place.

 

Franck L’Hostis (6) : Bonne rencontre du gardien Orléanais qui n’a pas déjoué malgré le manque d’occasions de son côté. Avec quelques bonnes interventions en première période, la seconde période n’aura été qu’une longue attente jusqu’à la fin du match.

Stéphane Lambese (6) : Bon match de la part du latéral droit qui ne s’est pas laissé attendrir par la vivacité d’Ahmed Allée. Solide défensivement, il a bien aidé sa défense à museler les quelques offensives adverses.

Djessine Seba (8) : Belle prestation de l’ancien Dijonnais qui a été impérial ce soir dans ses interventions. Que ce soit en couverture ou en réussite de ses interventions, comme il l’a si bien fait à la 80′ en couverture de Lybohy où il anticipe bien la course de son vis-à-vis. Il n’a pas failli à sa tâche et permet à son équipe de repartir avec une cage inviolée.

Hervé Lybohy (7) : Comme son pair, le central gauche a été très solide sur les phases défensives. Son expérience et son imposante présence dans le jeu aérien ont consolidé la rigueur défensive de l’équipe.

Florian Lapis (8) : Le latéral a montré pourquoi il était indéboulonnable à son poste. Il a apporté par ses qualités offensives, sa technique tout en restant constant défensivement. Jusqu’à la fin du match il n’a pas hésité à provoquer des courses sur son couloir afin d’apporter des solutions. Belle performance.

Yohan Demoncy (6) : Match intéressant pour le milieu central de 24 ans. Très peu de déchets techniques ce soir avec une belle maitrise balle aux pieds. Pas de pression pour le joueur formé au PSG qui a su combiner avec son camarade Amine Talal.

Amine Talal (6) : Un peu plus porté vers l’attaque que son coéquipier, le milieu placé devant la défense n’a pas lésiné à multiplier les portées de balle. Vivement suivi par ses attaquants, à de nombreuses reprises il est l’instigateur de belles remontées collectives, notamment en seconde période.

Gaëtan Perrin (7) : Posté sur le couloir droit de l’attaque Orléanaise, le milieu droit formé à Lyon a fait parler sa qualité technique. Auteur, déjà, de 6 buts avec son équipe, il s’est vivement impliqué ce soir.

Driss Khalid (6) : Le milieu offensif a été tout aussi bon que ses pairs. Il a respecté sa part du travail en trouvant des belles lignes de passes dans les interlignes. Seul bémol, ce soir il a été cadenassé par le milieu Briochin qui a tout de même bien suivi le rythme imposé par le milieu. Il est remplacé à la 57′ par Loïc Goujon.

Karim Coulibaly (4) : En dépit de la performance correcte réalisée dans l’ensemble, ça aura été un peu plus délicat pour l’ailier gauche qui a réalisé ce soir sa première titularisation de la saison. Il est remplacé à la 68′ par Fodé Guirassy.

Issa Soumaré (6) : Difficile de dénigrer le travail fait par le pivot ce soir. Malgré son manque flagrant d’efficacité, il a tout de même répondu présent, ce soir, à la pointe de l’attaque Orléanaise. Rapide, il a créé beaucoup d’espaces et a pris l’ascendant sur la charnière Briochine à plusieurs reprises, comme sa dangereuse tête à la 61′ qui échoue non loin du montant droit du portier, Maxime Pattier, qui a été infranchissable.

Claude Robin (7) : La volonté de poser un bloc compact a été respecté. Les consignes du tacticien ont été bien retransmises dans son schéma tactique. Malheureusement, ses attaquants sont tombés sur un Maxime Pattier en grande forme. Il tente tout de même de faire pencher la balance en permettant à Fodé Guirassy d’entrer en seconde période. L’attaquant a été très dangereux à de nombreuses reprises.

Crédit photo : US Orléans

 

☟ CONTINUEZ VOTRE LECTURE ☟