DRHGroupe A

Benjamin Desbourdes (Intrépide d’Angers) : « Il n’y a quasiment pas eu de match »

19/12/2017 à 14:28

Le derby entre l'Intrépide d'Angers et NDC a tourné largement en faveur des visiteurs positionnés en tête du groupe A de DRH. Battue quatre à un et réduite à dix contre onze, la formation de Benjamin Desbourdes stagne à la dixième place alors que la trêve débute.

Vous avez concédé une lourde défaite face à Angers NDC dimanche. Logique ?

« Malheureusement, il n’y a quasiment pas eu de match. Il y a eu beaucoup trop de faits de jeu durant ce match. On prend un but au bout de trente-cinq secondes de jeu sur un dégagement de leur gardien ! Face à une équipe comme NDC, avec une telle dynamique depuis le début de saison, ça ne pardonne pas… »

A quels faits de jeu faites-vous allusion ?

« Quelques minutes après l’ouverture du score on aurait dû bénéficier d’un penalty selon moi, mais c’est finalement contre nous qu’un penalty sera sifflé à la suite d’une main d’un défenseur sur la ligne de but. Il n’y a rien à dire là dessus ! Penalty, carton rouge (à Inoussa Sako 33e), 2-0… Ce que je regrette sur cette action, c’est ce contact litigieux avec mon gardien de but qui entraîne la suite que l’on connaît. »

Difficile de pouvoir revenir dans ces conditions…

« Quand en plus dès les minutes qui suivent vous ratez votre relance à dix-huit mètres du but, c’est une offrande pour le 3-0… C’est donc une deuxième mi-temps avec un match déjà plié à laquelle on a assisté ! Mené 3-0 à dix contre onze, la messe était dite. On a donc assisté à une deuxième mi-temps où Angers NDC s’est attaché à gérer et où nous avons eu le mérite de nous remobiliser pour ne pas couler plus ! Là se trouve le positif à retirer de ce match ! Le quatrième but encaissé, à la suite d’une nouvelle perte de balle à vingt mètres de notre but, alors que notre gardien n’est même pas dans celui-ci, est très symptomatique de notre après-midi… Madame l’arbitre nous a gentiment permis de réduire l’écart sur une jolie compensation (charge sur le gardien adverse, en réponse à celle non sifflée sur notre gardien lors du penalty). »

Quel sentiment prédomine après cette sixième défaite ?

« Je suis déçu pour les garçons qui finissent cette première partie de saison sur cette note là ! Car les efforts consentis depuis plusieurs semaines ont été anéantis par notre entame de match et ces histoires de penalty. En attendant on va profiter de la trêve pour récupérer et repartir sur les meilleures bases possibles en 2018… »

Propos recueillis par Charles-Henri Chailloleau

Crédit photo : archives C.-H.C. (Actufoot49)