Championnats UNSS Futsal

Le Lycée Ludovic Ménard de Trélazé a rendez-vous à Nice !

13/03/2019 à 13:29

Les élèves du lycée professionnel Ludovic Ménard se sont qualifiés pour les Championnats de France UNSS Futsal. C’est une première dans l’histoire du lycée. Autour d'Erwan Robin, professeur d'EPS, ils ont réussi une performance qui leur permet de disputer la finale, à Nice, fin mars.

Depuis quelques jours, c’est le branle-bas de combat du côté du lycée Ludovic Ménard de Trélazé. L’établissement s’est qualifié pour la finale du championnat de France UNSS Futsal, fin mars, à Nice. « C’est un projet avant tout citoyen qui met en avant le versant social. Chaque équipe doit posséder un élève arbitre et un élève coach. Chaque élève trouve sa place selon ses compétences. Les élèves sont ainsi valorisés et le lycée est mis en avant par un projet où l’engagement et leurs prises d’initiative sont au cœur du projet », soulève Erwan Robin, professeur d’EPS. « Cette aventure a commencé en début d’année. Progressivement, les élèves se sont impliqués et les résultats ont suivi. Ils méritent cette qualification tant ils sont exemplaires dans le comportement et à l’écoute des conseils. Ils sont à présent déterminés sur le plan sportif avec pour objectif de ramener le meilleur résultat possible. »

Il y a quelques jours, les jeunes de Trélazé ont réussi une performance historique. « Ce n’est pas tous les jours qu’on joue des grandes compétitions comme celle-ci. Je suis très content qu’on se soit qualifié pour la finale Nationale à Nice et on va tout donner pour que le lycée soit fier de nous », savoure déjà Alex, l’attaquant. L’autre Alex, milieu de terrain, témoigne aussi l’importance du rendez-vous. « Cette qualification permet au lycée Ludovic Menard d’avoir une reconnaissance nationale et faire partie de cette équipe est un véritable plaisir. Le projet est très intéressant humainement et sportivement car nous rencontrons divers lycées professionnels avec leurs spécificités en terme de public. Selon la provenance du lycée, il n’y a pas la même culture footballistique. La plupart de l’équipe jouant au football à 11, cela nous apporte une nouvelle vision du football , une expérience enrichissante supplémentaire et de nouveaux amis. L’objectif ? C’est bien évidemment de ramener la coupe dans notre région. »

Une cagnotte a été mise en place pour les aider dans le financement.

Crédit : DR