N2 (D)4e j.

Gallon (US Granville) : « C’est uniquement mental »

01/09/2017 à 14:42

Les trois défaites en autant de journées n'ont pas assommé Johan Gallon, l'entraîneur de l'US Granville, certain que son équipe est capable de surmonter cette épreuve. Il croit en les capacités de son groupe, qui accueille l'ACBB, pour la quatrième journée.

Dans quel état d’esprit êtes-vous aujourd’hui ?

Forcément, aujourd’hui, il nous faut une victoire. On a très mal débuté. On est loin de nos prétentions et de ce qu’on voulait faire. On veut renouer avec la victoire pour ramener du calme et de la sérénité. On a trois défaites, mais à aucun moment on a été déséquilibré ni mis en difficulté. En revanche, on a fait des erreurs individuelles, on a eu des pertes de balle, des manques de concentration. On doit allier la qualité de jeu et défendre ensemble. C’est uniquement mental, rien d’autre. J’attends un investissement total.

Comment est le groupe ?

Il est concerné, on n’est qu’au début. Chacun aura une période plus compliquée. On la subit au début. Douze joueurs de l’an dernier ne sont plus là, on a recruté. En plus, je n’ai pas eu tout l’effectif sous la main. L’équipe va monter en pression, en régime. Il nous faut une victoire pour arrêter de cogiter et arrêter de se poser des questions qui ne servent à rien. On sait ce qu’on sait faire. On doit prendre trois points et avancer dans ce championnat.

Quel positif retirez-vous ?

Ce que j’ai vu, c’est qu’on est capable de très vite prendre les matches à notre compte. On peut avoir la possession, avoir le ballon, et, par intermittence, de proposer des phases au sol. On a manqué de réussite, de détermination dans la phase de finition. On a eu un gros pourcentage de possession. On doit avoir plus de détermination dans la surface adverse et avoir plus de concentration dans notre surface. Entre nos deux surfaces, on a globalement maitrisé. En revanche, on a eu des pertes de balle, des contre-attaque subies, ou des manques de concentration sur coups de pied arrêté. On prend du retard, mais il faut insister sur le travail collectif. J’ai besoin que les joueurs mettent leur talent individuel au service du collectif. On manque de détermination, de concentration. Mais ça reste intéressant. En revanche, l’an dernier, ce sont des matches qu’on aurait gagnés, car on avait des valeurs, un esprit, l’envie d’aller de l’avant. Ensemble, on pouvait soulever des montagnes. Là, on a un début compliqué avec un destin contre nous. Il faut laisser passer l’orage, faire le dos rond et aller de l’avant.

Quel sera le plan de jeu ce week-end contre l’ACBB ? Attaquer ou défendre ?

On est une équipe qui aime le jeu, qui va de l’avant. Depuis quatre ans, la réussite du club c’est celle-ci. Il ne faut surtout pas changer à domicile. Avec tout le respect que j’ai pour l’ACBB, le plus important reste mon équipe. On doit garder la capacité à bien avoir le ballon, le conserver, défendre. Si tout le monde reste dans le bon état d’esprit, on aura un résultat.