Covid-19

Emmanuel Macron officialise le reconfinement, le football à l’arrêt ?

28/10/2020 à 20:32

Le Président de la République Emmanuel Macron a pris la parole ce soir pour préciser les premières modalités du reconfinement pour lutter contre la propagation de la Covid-19.

L’allocution d’Emmanuel Macron était très attendue et même redoutée par certaines professions. Durant une vingtaine de minutes, le Président de la République vient en effet de dévoiler les axes principaux du second confinement. Et ce sera bien un reconfinement national à partir de vendredi (jeudi 23h59). Celui-ci sera « plus souple » que le précédent mais aura tout de même un fort impact sur la vie durant ces quatre prochaines semaines minimum. Malgré les mesures barrières (gel, masque) et le couvre-feu à 21h dans 54 départements « cela ne suffit pas, cela ne suffit plus » a débuté le chef de l’Etat. Emmanuel Macron veut « donner un coup brutal aux contaminations » pour protéger les personnes à risques de la Covid-19, jeunes et moins jeunes.

Ecoles ouvertes, travail autorisé avec attestation

Les crèches, écoles, collèges et lycées resteront ouverts au contraire des établissements supérieurs (universités…). Comme pressenti ces dernières heures, le télétravail sera généralisé. Pour les travails ne pouvant se faire au domicile, les attestations font leur retour. Il y aura des « attestations pour se rendre au travail, à un rendez-vous médical, porter assistance, faire des courses et pour prendre l’air à proximité de chez soi ».

Le football amateur à l’arrêt ?

Emmanuel Macron n’a pas parlé du sport mais une conférence de presse des Ministres se déroulera demain pour préciser les modalités dans chaque secteur. La mise en place de ce confinement national risque toutefois de mettre en pause les compétitions amateures puisque les rassemblements y compris familial sont déconseillés. Le Comité Exécutif devrait se réunir ce vendredi pour prendre des décisions quant aux prochaines semaines. Les matchs du week-end ne devraient pas avoir lieu sauf pour les compétitions professionnelles. Lors du couvre-feu à 21h, des dérogations avaient été accordées aux équipes de Ligue 1, Ligue 2, National, D1 Féminine et D1 Futsal.

Photo d'illustration :  Icon Sport