Covid-19

Pas de dérogation accordée au sport amateur lors du couvre-feu !

16/10/2020 à 10:17

La ministre déléguée aux Sports Roxana Maracineanu a déclaré ce vendredi sur France Info qu'il n'y aura pas de dérogation au couvre-feu accordée aux sportifs amateurs.

Le coup dur se confirme. Les associations sportives vont devoir adapter leurs créneaux horaires au couvre-feu. De 21h à 6h du matin plus aucun déplacement ne sera autorisé en Ile-de-France et dans huit métropoles. Le sport ne figurera pas dans les motifs de dérogation. « Il faut être responsables dans cette situation, nous devons venir en soutien très fort au personnel médical et aux personnes qui vont (être) et qui sont déjà malades du coronavirus et qui sont dans les hôpitaux », a déclaré Roxana Maracineanu au micro de France Info.

« Les enfants peuvent continuer à aller dans les associations »

Cela ne veut pas pour autant dire que le sport amateur est mis à l’arrêt comme certains entraîneurs et présidents de clubs de football le suggéraient hier. La pratique sera autorisée avant la période de couvre-feu mais il faudra prendre en compte le temps de trajet pour ne pas être hors la loi. « Le sport a été très bien traité depuis le début de cette crise, nous avons réussi à avoir des exceptions pour certains publics, notamment les enfants qui peuvent continuer à aller dans les associations », a indiqué la ministre.

Deux catégories exemptées

« Les sportifs de haut niveau et les sportifs professionnels peuvent continuer à exercer leur métier. Lorsqu’il s’agit d’un temps d’accueil des enfants et d’un temps nécessaire et indispensable à la santé de nos jeunes, le sport peut continuer à exister, y compris dans les zones d’urgence sanitaire », a assuré la Ministre déléguée en charge des Sports. C’est désormais un sacré défi qui attend les clubs pour réorganiser leurs créneaux d’entraînements. Hier, ils nous ont confié leurs inquiétudes.

☟ CONTINUEZ VOTRE LECTURE ☟