InterviewSponsorisé

Pierre Sage : « La force du réseau est quelque chose d’exceptionnel »

06/06/2019 à 16:30

Spécialiste de la méthode globale en football, Pierre Sage fait partie des experts foot qui donneront une conférence lors du rassemblement prévu à Lyon le week-end du 22 et 23 juin sur le thème "S'entraîner à jouer". Il explique en quoi ces formations sont complémentaires par rapport à ce que propose la Fédération mais surtout sur quels aspects elles vont avoir un impact sur les entraîneurs souhaitant s'ouvrir et avancer dans leur fonction d'entraîneur.

Pierre, comment ce rassemblement d’experts dans un domaine bien précis du foot s’est-il construit ?

J’ai vécu deux événements identiques en Espagne l’été dernier. Le premier à Valence sur la périodisation tactique, l’autre à San Sébastien sur le jeu de position. L’approche espagnole et l’approche portugaise en fait. Ces deux événements m’ont mis la puce à l’oreille, je me suis dit qu’une offre complémentaire à ce qu’offre la Fédération en France pouvait répondre à un besoin. C’est dans ce sens qu’il a été créé. L’idée aussi, au travers du choix des intervenants, est d’avoir une palette large de contenus orientés vers un même objectif, qui est « Comment on s’entraîne à jouer », le thème de la conférence. Les différents intervenants sont tous issus du monde amateur, et ils ont tous eu des relations en tant qu’intervenants ou en tant que coach avec le monde professionnel. Tous sauf Thibault Leplas qui est écrivain, mais qui au travers de ses recherches sur Guardiola et Mourinho s’est quand même plongé dans les sphères les plus hautes du foot professionnel.

En quoi sont-elles vraiment complémentaires à la politique de la Fédération Française de Football ?

Déjà, j’ai du mal déontologiquement ou intellectuellement à mettre les choses en opposition que ce soit en termes de méthodes ou d’approches. Je me dis que, même si on nous parle de choses dont on n’est pas d’accord ou qu’on ne connait pas, soit il s’agit d’une opportunité de découverte, soit ça nous permet de faire évoluer ce qu’on pensait déjà ou bien, troisième paramètre, cela renforce ce qu’on savait déjà. Je pense qu’il est indispensable de saisir ces opportunités car dans tous les cas, à partir du moment où on s’ouvre, on se donne la possibilité de toucher un de ces trois aspects.

Quels impacts directs immédiats peuvent et vont avoir ces conférences sur un coach dit « lamba » ?

C’est une ouverture à des nouveaux courants, des nouvelles méthodes, de nouveaux outils, mais surtout, une ouverture de réseaux. C’est un facteur que l’on oublie souvent. Dans le cadre de ces conférences, on rencontre des gens qu’on ne rencontrerait pas ailleurs. C’est au travers de ces échanges que s’ouvrent ensuite d’autres opportunités. Tous les jeunes coaches avec qui j’échangent à ces occasions ou sur les réseaux sociaux, je les oriente vers cette approche. La force du réseau est quelque chose d’exceptionnel. Il y a de plus en plus de groupes qui se montent sur le net ou de courants comme l’AEF, l’Unecatef. Le fait de se rassembler vers quelque chose qui nous passionne, à savoir l’entraînement au football, ça peut être l’opportunité de rencontrer des personnes intéressantes et qui vont nous apporter des choses.

Le but aussi, c’est qu’ils mettent en pratique derrière ce qu’ils vont prendre ?

Bien sûr, l’idée est qu’ils repartent avec des bagages. C’est pour cela que sur chacune des conférences, il y aura un temps d’interactivité. Cela se présentera sous la forme d’un temps de présentation, un temps de questions-réponses puis un temps de pause pour qu’on reparte sur un autre point. Ces échanges auront pour but que les gens confrontent ce qu’ils entendront à leur contexte en club, à leur idée. Il y aura également une tribune ouverte dans laquelle tous les intervenants sont face au public pour répondre aux questions de chacun.

Faut-il obligatoirement avoir cette soif d’apprendre, cette envie de progresser dans le métier pour se sentir concerné par un tel événement ?

Je dirais que c’est une condition sinequanone. Je ne vois pas une personne venir pour venir. Celui qui vient, vient avec un objectif, même si la simple curiosité est permise. Mais comme je vous le disais tout à l’heure, ce sont surtout des objectifs d’apprentissages et d’ouvertures de réseaux.

Pierre Sage en bref...
CV : Bourg-en-Bresse, Annecy, Sedan, Cannes, Lyon-Duchère. A occupé différents postes au sein de ces clubs (coach, responsable technique, manager général). Spécialiste de la méthode globale en football.

Rappel du programme des conférences

​​​​​​​Samedi 22 juin 2019

Ouverture : 12h30

13h-14h45 : François KEIFFER
Auteur de « MPP -Méthode, Plaisir et Performance » – Expériences d’éducateur à AC Arles-Avignon et Montpellier Hérault SC
Comment bien jouer au XXIe siècle ? Quel regard portons-nous sur ce qui se dit hors de nos frontières ?

15h-16h45 : Damien DELLA SANTA
Entraineur de football – Expert en préférences motrices et cognitives ActionTypes® – Membre de la cellule Spécifique Attaquants (FFF-DTN) – Auteur de « Construisez votre projet de jeu »
Un autre regard sur le jeu et l’entrainement : Du poids des traditions à l’éclairage des neurosciences

17h- 18h45 : Thibaud LEPLAT
Professeur de philosophie, écrivain et journaliste – Auteur de plusieurs ouvrages « Le Cas Mourinho », « Guardiola, éloge du style », « La magie du football, pour une philosophie du beau jeu »…
Qu’est-ce que le beau jeu ? Pour une philosophie du football

Fermeture : 19h30

Dimanche 23 juin 2019

Ouverture : 8h30

9h-10h45 : Fabien DUPUIS
Préparateur physique et mental – Consultant en management – Co-auteur de « Mental qu’allez-vous faire pour être performant ? » – www.coaching-performance.fr
En quoi le jeu est-il un accélérateur dans les apprentissages chez le footballeur ?

11h-12h45 : Pierre SAGE
Entraîneur adjoint Lyon Duchère AS (Nat) – Spécialiste de la méthode globale en football
Acquérir des principes de jeu par la résolution de problèmes

14h-16h : Tous les intervenants
Tribune ouverte : échanges avec l’assemblée pour répondre à la problématique

Fermeture : 16h30