N1J20

SC Lyon – Stade Lavallois : les notes des hommes de Frapolli

09/02/2021 à 21:54

Le Stade Lavallois se déplaçait au SC Lyon (1-1) dans le cadre de la 20e journée de N1. Découvrez les notes des joueurs d'Olivier Frapolli !

Les notes des joueurs de Laval

Alexis Sauvage (6) : Sollicité d’entrée par Tounkara, le gardien mayennais s’interpose bien (5e), avant de s’incliner devant le même attaquant lyonnais qui croise bien son tir (22e). Beaucoup moins mis en danger dans le second

Jason Tre (5) : Une activité intéressante dans son couloir droit où il a bien dérangé Pierre-Charles, à l’image de la faute commise par le Lyonnais en fin de rencontre (87e).

Jules Mendy (6) : Souvent bien positionné, Mendy a annihilé de nombreuses actions lyonnaises. Le patron de la défense.

Pierrick Cros (5) : Le défenseur passé par le centre de formation de Saint-Etienne a formé une paire sérieuse avec Jules Mendy. Prestation correcte.

Edson Seidou (5) : Sa défense hasardeuse a failli coûter l’ouverture du score lyonnaise dès la 5e minute. Il s’est reconcentré par la suite pour livrer une copie correcte.

Sabri Toufiqui () : Le milieu excentré droit a amené de la percussion, c’est comme ça qu’il obtient un coup franc très dangereux aux abords de la surface lyonnaise. Il s’en chargera lui-même et ce ne sera pas cadré. Un coup franc joué vite et bien pour lancer Etonde dans la profondeur, accroché alors qu’il partait seul au but.

Ervin Taha (4) : Une prestation assez moyenne du joueur prêté par Guingamp qui a bien été pris par M’Dahoma.

Mehdi Boudjemaa (5) : L’élégant milieu de terrain aux allures de Mattéo Guendouzi a beaucoup eu le ballon dans les pieds mais il a fait preuve de déchet technique. Il est monté en puissance sur la fin de match.

Alliou Dembele (7) : Clairement l’homme du match du côté des Tangos. Au four et au moulin, le capitaine a distribué deux ballons de but non concrétisés par Nzuzi Mata puis Robinet. Indispensable.

Ludovic Etonde (5) : Fauché dans la surface de réparation (10e), il n’obtient pas de pénalty. Auteur d’un bon appel sur un coup franc vite joué, il partait seul au but mais a été accroché par Jacob qui n’a obtenu qu’un jaune. Il n’a pas eu de grosse occasion à se mettre sous la dent.

Thomas Robinet (6) : Malgré ses déplacements, il a été souvent introuvable. Mais à force d’abnégation, il s’est procuré une première énorme occasion devant un Hautbois inspiré (84e). Pas découragé, l’ancien buteur du voisin caladois a fini par trouver la faille en fusillant le portier lyonnais de près (89e). Un point offert à son équipe.

Olivier Frapolli (5) : Son équipe n’est pas très bien entrée dans le match et elle a été logiquement punie par un adversaire plus conquérant. Son discours à la pause a dû insuffler un nouvel état d’esprit au vu de la bien meilleure production dans le second acte, conclu par une égalisation logique et méritée.

☟ CONTINUEZ VOTRE LECTURE ☟