Régional 3Groupe C

Jessy Putegnat (AC Blainville-D.): « Nous ne pouvons pas finir dernier »

07/03/2018 à 7:58

À la traîne en championnat, l'AC Blainville-Damelevières s'offre un bol d'air en coupe de Lorraine. La formation de Claude Gondrexon est l'une des dernières meurthe-et-mosellanes encore en lice dans cette épreuve. Le portier de l'équipe, Jessy Putegnat, s'et confié à l'issue de cette qualification. Il revient notamment sur les difficultés de son équipe en Régional 3 (Photo : Ligue Grand Est).

Jessy Putegnat, votre formation a validé son ticket pour les 8es de finale de la coupe de Lorraine en s’imposant à Dugny (0-1). Est-ce que vous vous attendiez à une telle résistance ?
« Bien évidemment, il n’était pas là par hasard. Avant nous, il avait déjà éliminé deux Régional 3, avec Saint-Mihiel et Pulnoy. Dugny est également leader de son groupe et sur un terrain à la limite du praticable, cela avait tout l’air d’un traquenard. Nous avons su ouvrir le score mais nous aurions dû tuer le match. Comme nous ne l’avons pas fait, nous avons subi jusqu’à la fin du match et notre adversaire s’est montré dangereux sur coups de pieds arrêtés. »

Cette coupe est-elle devenue un objectif ?
« On va essayer d’aller le plus loin possible. Tout est possible surtout lorsqu’on voit notre parcours dans les coupes cette année. Nous avons tout de même éliminé Champigneulles, Jarville, Nancy Haut-du-Lièvre qui était premier de Régional 4 à l’époque. Et Dugny n’avait perdu qu’un seul match depuis le début de la saison. »

« Le club à de beaux jours devant lui »

Jessy Putegnat garde les cages blainvilloises depuis 2010 (Photo : Laurent Krajewski).

Parallèlement votre équipe est à la peine en championnat puisqu’elle pointe au dernier rang. Comment expliquez-vous ce contraste ?
« C’est assez difficile à expliquer. En championnat, nous sommes loin d’être ridicules. Nous produisons du beau jeu. Le souci, c’est que lorsque nous n’avons plus le ballon, nous prenons beaucoup trop de but sur des erreurs individuelles suite à un manque de concentration. Inconsciemment en championnat, on est peut-être trop relâché, sachant qu’il n’y a pas de descente en fin de saison. Mais nous allons remonter. Par fierté, pour le club et tous les bénévoles, nous ne pouvons pas finir dernier de Régional 3. »

Au sein de l’effectif se trouve de nombreux jeunes. De quoi envisager un bel avenir pour l’AC Blainville-Damelevières ?
« Effectivement, à 27 ans je suis l’un des plus vieux et ça me fait bizarre. Si nous arrivons à garder ce groupe, je suis persuadé que le club a de beaux jours devant lui. Il y a des bons jeunes à Blainville, il y en a toujours qui sortent mais une génération avec un tel état d’esprit, j’en ai jamais connu. Ce sont vraiment tous des supers mecs. Même les joueurs venus de l’extérieurs se sont bien intégrés. De plus, 80% de l’équipe a été formée à Blainville. Chose qui nous avions un peu perdu ces dernières années et qui avait fait la réussite et la régularité du club pendant des décennies. »

Propos recueillis par Sébastien Gobbi

Jessy Putegnat
Âge : 27 ans
Poste : gardien
Parcours joueur : ES Lunéville Sixte, AM Chanteheux, AC Blainville-Damelevières (depuis 2010)