Régional 2Groupe B

Jordan Denis (GS Neuves-Maisons): « Donner tord à ceux qui nous ont enterrés trop vite »

15/05/2018 à 7:25

Dans la lutte pour le maintien en Régional 2, le GS Neuves-Maisons a réalisé la bonne opération du week-end. Grâce à sa victoire sur Saint-Dié (2-5), les Néodomiens conservent les cartes en main pour renouveler leur bail à cet échelon mais il faudra encore lutter durant deux rencontres. Double buteur dimanche, Jordan Denis revient sur cette saison compliquée et évoque les futures échéances (Photo : LGE).

Jordan Denis, à quelques semaines de la fin du championnat, le GS Neuves-Maisons n’a pas encore assuré son maintien en R2. Est-ce que vous attendiez à vivre une saison aussi difficile ?
« Oui. On a vécu une saison difficile l’année dernière avec cette descente en R2 et l’effectif a été chamboulé durant l’été. Nous savions donc que cette année serait une année de transition, qu’il faudrait tout reconstruire, et que rien ne serait simple dans un championnat compliqué comme celui-là. »

Dimanche, votre formation a tout de même réalisé une belle opération en dominant Saint-Dié (2-5)…
« En effet, au vu du déroulement de ce championnat, nous avions conscience depuis quelques temps que ce match serait une première finale dans la course au maintien et qu’il ne fallait pas se rater à Saint-Dié. Cette victoire est très importante mais rien n’est fait pour autant. Avant le déplacement dans les Vosges, nous nous sommes dit qu’il nous restait trois finales à jouer pour rester en R2 la saison prochaine. Nous avons réussi la première étape, il nous reste maintenant deux matches pour tout donner afin de ne pas avoir de regret à la fin de saison. »

« Pas habitué à marquer »

L’équipe néodomienne lutte encore pour le maintien.

Et en plus vous réalisez un doublé. Le week-end est donc plus que réussi…
« C’est une grande satisfaction car je n’y suis pas vraiment habitué (rires) et en plus, ces buts nous permettent de gagner le match. Mais pour tout vous dire, le plus important aujourd’hui est de maintenir l’équipe et le club en R2. Contre Saint-Dié je marque deux buts mais je ne retiens que la victoire de l’équipe. Je tiens à féliciter tous mes coéquipiers, le coach, les dirigeants et plus particulièrement Steven Vautrin qui arrête un penalty à la 35ème minute quand le score était de 1-1. Le match n’aurait peut-être pas été le même sans cet arrêt. »

Le GSNM a encore son destin entre ses mains mais devra batailler avec un calendrier pas forcément simple puisqu’il reste deux rencontres à l’extérieur. Vous restez tout de même confiant ?
« En effet, notre calendrier n’est pas simple puisqu’on termine notre championnat avec trois matches à l’extérieur. Le groupe est conscient de ses qualités mais nous sommes aussi conscients du travail qu’il reste à fournir pour nous maintenir. Nous allons rester soudés et solidaires à l’image de notre match à Saint-Dié et nous ferons les comptes à la fin du championnat. On espère une fin heureuse. Nous voulons donner tort à tous ceux qui nous ont enterrés trop vite. Je crois en l’équipe ! »

« Repartir sur des bases plus saines »

Jordan Denis fête un but en compagnie de Sofiane Bousba et Pierre Conedera.

Votre formation est en reconstruction mais jusqu’ici comment jugez-vous la saison de celle-ci ?
« C’est une saison en dents de scie avec des hauts et des bas. Le chamboulement de l’effectif ne nous a pas aidé car nous avons un grand nombre de mutations, ce qui est difficile à gérer pour l’entraineur. Entre les absences, les blessures et les suspensions, il a été difficile d’avoir le même groupe chaque semaine. Nous avons su nous galvaniser pour gagner des matches contre des équipes mieux classées que nous et au contraire nous avons laissé filer des points en fin de match contre des concurrents directs au maintien. Le temps fera son œuvre et nous espérons nous maintenir pour repartir sur des bases plus saines l’année prochaine. »

Votre troupe avait-elle les moyens de faire mieux dans ce championnat ouvert ?
« Les circonstances de la fin de saison dernière ont fait que nous avons dû reconstruire une équipe en peu de temps alors que seulement quatre ou cinq joueurs de l’équipe de l’année passée sont restés. Dans ces cas-là, rien n’est simple, on le savait. Je pense qu’on aurait pu éviter de perdre quelques points dans les dernières minutes sur certains matches et finir dans le ventre mou de ce championnat. Mais aujourd’hui, l’important est de rester en R2. »

Propos recueillis par Sébastien Gobbi

Jordan Denis digest
Âge : 24 ans
Poste : Milieu défensif
Parcours : FC Richardménil F2M, US Vandoeuvre, GS Neuves-Maisons