InterviewDécalée

L’interview décalée de… Edgar Barthe (AS Gondreville)

01/02/2018 à 8:48

À seulement 20 ans, Edgar Barthe est l'un des éléments incontournables du dispositif de l'AS Gondreville. Pour sa première saison en Régional 4, le milieu offensif a déjà trouvé le chemin des filets à trois reprises. Celui qui compte trois trophées à son palmarès a accepté de se prêter au jeu de l'interview décalée (Photo : DR).

Edgar, quelle est la qualité qui te définit ? On va dire dribbleur.
Et un défaut ? Je suis très mauvais perdant.
Ton passe-temps favori ? Le football bien sur mais j’aime aussi faire la fête.
Ce qui t’épanouit le plus ? Sortir avec mes amis au city ou les soirs de week-end à Nancy.
Ton plat préféré ? Une bonne pizza au restaurant Karatas à Toul.
La musique que tu écoutes en boucle ? Jul « Comme les gens d’ici ».
Ton film référence ? Je suis plutôt série donc je vais dire Narcos.
La femme de tes rêves ? Agathe Auproux de TPMP.
Le métier idéal ? Footballeur.
L’endroit où tu souhaiterais vivre ? Gondreville me convient très bien pour le moment.
Ton rêve le plus fou ? Un gros parcours en coupe de France avec Gondreville en éliminant soit le FC Metz soit l’OM.

Edgar Barthe ou EB7

Edgar Barthe et l’AS Gondreville en U19 (Photo : DR).

Ton petit surnom du vestiaire ? « EB7 » à l’ancienne, mais comme je n’ai plus le numéro 7 on m’appelle seulement « EB. »
Ton plus beau souvenir footballistique ? Les trois coupes de district en U17, U19 puis séniors.
Et le pire ? Une défaite 13-0 en jeunes face à Villey Saint-Etienne. En plus, je prends un rouge mais j’espère prendre ma revanche l’année prochaine en Régional 3.
Un endroit où c’est toujours chaud de gagner ? Je pense à Lay-Bouxières car on a très souvent joué contre eux. Même si on gagnait souvent les matchs, ils étaient très tendus (rires).
Ce que tu apprécies chez ton coach ? Momo (Medjahed) est un vrai compétiteur.
Et la chose qui te gêne chez lui ? Du coup, il s’en prend un peu trop souvent à moi (rires).

Jérôme Orbion, le coéquipier modèle

Dans l’équipe, qui se la raconte sans arrêt ? Erkan Duman. D’après lui, il marque autant de buts que moi alors qu’il marque seulement des pénaltys (rires).
Et le coéquipier modèle ? Sans hésitation, Jérôme Orbion. Il est apprécié de tout le monde. C’est un leader sur le terrain et influençable en dehors. On attend la prochaine soirée chez lui avec impatience.
Le briseur de cheville ? Notre Paulo Captain-Momo Nicolazzi qui nous manque puisqu’il n’est plus souvent là à cause de ses études de médecine.
Quant au briseur de reins ? Pourquoi pas moi ? Demander à Pierre Croiset (rires).
Le meilleur chambreur ? Arthur Rinaldi dit « Pocho ». Il parle beaucoup mais il coach mieux qu’il ne joue au foot.
Enfin, le génie incompris ? Julien Lacan depuis qu’il est revenu de Villers-lès-Nancy.

Stéphane Pérotin, un entraîneur talentueux

Eden Hazard, le joueur préféré d’Edgar Barthe (Photo : Sky Sorts).

Ton club préféré ? Lyon.
Ton joueur préféré ? Eden Hazard.
Le plus beau but de tous les temps ? La panenka de Zizou en finale de la coupe du Monde 2006.
Et le plus grand joueur ? Zinédine Zidane évidemment.
Celui qui t’exaspère ? Florian Thauvin ou Marseille dans son ensemble.
Le plus beau stade ? Le stade Marcel-Picot.
L’entraîneur le plus talentueux ? Stéphane Pérotin pour le travail effectué avec les jeunes lorsqu’il était à Gondreville dont avec ma génération.
L’équipe dans laquelle tu aurais aimé jouer ? Lyon de 2002 à 2008 avec Juninho, Cris, Malouda puis plus tard Benzema.
Un match auquel tu aurais aimé assister dans l’histoire ? La finale de la Champions League Chelsea-Bayern Munich en 2012 avec le but égalisateur de Drogba à la dernière minute puis la victoire aux tirs au but.
Un geste technique que tu admires ? Le sombrero ou le coup du foulard.

Propos recueillis par Sébastien Gobbi

Edgard Barthe
Âge: 20 ans
Poste : milieu offensif
Parcours joueur : AS Gondreville