U17Nationaux

S. Motyka (COS Villers-lès-Nancy) : « Les capacités pour se maintenir »

14/02/2018 à 8:12

Actuellement onzième de son championnat, le COS Villers-lès-Nancy pointe toujours dans la zone de relégation. Malgré sa position actuelle, la formation de Sébastien Motyka ne cesse d'étonner. Avant le récent derby, la troupe villaroise restait sur cinq rencontres sans revers. De quoi envisager l'avenir de façon optimiste (Photo : Facebook COS Villers-lès-Nancy).

Sébastien Motyka, ce week-end, votre formation s’est inclinée dans le derby face à l’ASNL (0-2). Qu’est ce qui vous manqué sur cette rencontre ?
« Nous n’avons pas été assez entreprenants et audacieux pour ce genre de match. Nous avons trop respecté l’adversaire, en étant parfois spectateur. Il nous a manqué de la justesse dans nos enchaînements, de l’agressivité dans les duels et dans la finition pour espérer un résultat meilleur. Mais nous n’avons pas à rougir de perdre contre un club professionnel. On s’est battu avec nos moyens et nos qualités face à une grosse équipe du championnat, même si j’espérais mieux compte tenu de notre belle dynamique actuelle. »

Justement, avant cette dixième défaite de la saison, votre jeune troupe restait sur cinq résultats positifs (trois victoires et deux nuls). Comment expliquez-vous ce renouveau ?
« Je ne suis pas surpris par ces bons résultats. Nous sommes enfin récompensés des efforts fournis par les garçons ! Nous avons appris, et nous avons progressé en gardant cette rigueur que demande le haut niveau. Nous avons trouvé un équilibre dans le jeu en étant solide défensivement et en réussissant à enfin être réaliste sur le plan offensif. Le déclic s’est joué à la mi-temps lors du match à Drancy. J’ai fait prendre conscience aux garçons de la chance qu’ils avaient d’évoluer à ce niveau, et qu’ils devaient être plus exigeant avec eux-mêmes compte tenu de leur qualité ! Ce groupe a gagné en confiance et en réussite. »

« Jamais été inquiet »

Sébastien Motyka est persuadé que son équipe peut se maintenir à cet échelon.

En début de saison, le COS Villers-lès-Nancy a longtemps enchaîné les défaites. Cela peut-il s’expliquer par un temps d’adaptation ?
« Nous avons fait une bonne préparation estivale, avec un groupe complètement renouveler à l’intersaison, puisque seul mon gardien a participé à la montée de la DH en national. Il a fallu préparer un nouveau groupe avec des U16 qui évoluaient en district, des U15 du club en DHR et un nombre limité de joueurs mutés pour renforcer ce groupe. Il a donc fallu un temps d’apprentissage plus ou moins long pour certains joueurs, mais c’est surtout le manque d’expérience dans la gestion du score et le manque de réussite sur certaines situations qui nous ont fait perdre des points en fin de rencontre. Nous avons perdu entre six à huit points dans les fins de match. Nous pourrions avoir plus 20 de unités à ce jour. Le groupe a le mérite d’avoir continuer à bien travailler dans cette période difficile. Malgré tout, nous avons jamais été dominés, à part contre Strasbourg. Nous avons fait jeu égal avec l’ensemble des équipes de la poule. Je n’ai donc jamais été inquiet sur nos capacités à bien figurer dans ce championnat même si nous n’étions pas récompensés sur le plan comptable ! »

« Nous accrocher jusqu’à la dernière seconde »

Evan Bonic, le capitaine de l’équipe (Photos : DR).

Votre équipe a-t-elle les capacités pour se maintenir au plus haut niveau national ?
« Il est évident que ce groupe a les capacités pour se maintenir et on le démontre depuis quelques matchs. Maintenant, il faut rester lucide face à la difficulté pour un petit club comme le nôtre de rester à ce niveau, compte tenu des moyens des clubs professionnels ou des parisiens qui sont habitués au national. Nous ne pouvons compter que sur nous-mêmes, sur nos valeurs, notre exigence à continuer à travailler et à prendre du plaisir d’évoluer à ce niveau. Personne ne nous aidera ! Nous allons nous accrocher jusqu’à la dernière seconde de la dernière journée à Torcy pour entretenir l’espoir. Beaucoup nous voyait condamner après les matchs aller sans victoire, nous avons fait le boulot pour reprendre espoir. Nous avons une série difficile contre les clubs professionnels à venir. C’est à nous à grappiller des points sur ces matchs avant de finir contre des concurrents directs que sont Vesoul et Aubervilliers. Tout un club est derrière nous pour nous soutenir chaque week-end avec de formidables bénévoles dévoués. Notre rôle à Quentin Magreault, mon adjoint, et moi-même est de préparer au mieux ce groupe à cette dernière ligne droite passionnante. Elle viendra quoi qu’il arrive récompenser une belle aventure sportive ! »

Propos recueillis par Sébastien Gobbi

Effectif U17 COS Villers-lès-Nancy
Gardien : Léo Andris, Sébastien Primard
Défenseur : Evan Bonic, Sébastien Guinet, Corentin Huguenin, Aissa Klein, Evan Masson, Valentin Przeracki, Camille Selig, Soufyane Touhami, Matéo Williams
Milieu : Sinan Altun, Abel Didier, Thomas Flocquet, Martin Guichard, Hassan Horuz, Enzo Lelu, Agilhes Ould, Anis Oumeddour, Ludovic Rodriguez
Attaquant : Valentin Bonnetier, Lylian Compper, Adrien Maury, Souren Movsessian, Soullyon Wylaysak
Encadrement : Sébastien Motyka (entraineur), Quentin Magreault (adjoint), Vicent Wambré (adjoint), Patrick Aubry (dirigeant)

Sébastien Motyka digest
Âge : 43 ans
Parcours joueur : ASNL, US Vandoeuvre
Parcours entraineur : U15 ASNL, jeunes US Vandoeuvre, séniors US Vandoeuvre, U15 COS Villers-lès-Nancy, U17 COS Villers-lès-Nancy