InterviewNational

Alexis Ebrard : « On était prêt à aller à la guerre ensemble ! »

11/06/2019 à 14:28

Alexis Ebrard a rejoint l'US Concarneau pour la saison 2019/2020. Auteur de deux très bonnes saisons, il a fini co-meilleur buteur du championnat de National 3 avec 19 buts marqués avec son club de Locminé et récolté 8 étoiles au classement Actufoot. Alors que cette saison vient de s'achever, il a accepté de répondre à quelques questions...

Alexis, déjà, comment allez-vous ?

Je vais très bien merci !

Vous terminez co-meilleur buteur du championnat de National 3 cette saison avec 19 buts en 26 rencontres. y a t’il un sentiment de frustration ?

Non, je ne peux pas être frustré après avoir fait une saison complète et marqueé 19 buts cette saison ! Je finis meilleur buteur du championnat donc c’est une fierté mais il est clair que j’aurais aimé passer la barre des vingt buts.

Les entraîneurs des autres clubs vous ont décerné huit étoiles au classement Actufoot (qui correspondent au meilleur joueur adverse). Quel est votre sentiment ?

J’en suis bien évidemment très content que les coachs m’aient nommé 8 fois étoiles du match ! Ca fais toujours plaisir et en plus de ça, je finis meilleur joueur de l’année de la division donc c’est super.

Vous êtes passé par le FC Lorient et sa réserve entre 2015 et 2017. Ce passage a t’il été bénéfique ?

Quand tu passes dans un centre de formation aussi réputé que le FC Lorient, cela ne peut qu’être bénéfique ! J’ai appris énormément pendant ces deux années aux sein du centre de formation.

Pierre Talmont a été votre coach pendant deux ans à Locminé. Comment vous-êtes vous entendus ?

Avec Pierre Talmont, nous avions une très bonne relation pendant ces deux belles années à la Saint Co. J’ai énormément progressé avec lui et le staff, j’avais une confiance absolue en eux, ce qui m’a permis d’être performant pour aider mon équipe. J’étais toujours à l’écoute de ses conseils car il connaît très bien le football !

Malgré vos 19 buts, vous terminez quatrièmes du championnat avec vos équipiers. Que vous a t’il manqué pour viser plus haut ?

Oui malheureusement nous terminons aux pieds du podium derrière le Stade Rennais, à un petit point et c’est une énorme déception ! Je pense qu’il nous a manqué de l’expérience sur certains matches, nous étions une équipe jeune avec une moyenne d’âge aux alentours des 24 ans, donc le manque d’expérience nous as fait défauts.

Pouvez-vous nous décrire l’ambiance au sein du vestiaire ?

Pour être honnête, l’ambiance de cette saison a été incroyable, on était vraiment un groupe soudé, on était prêt à aller à la guerre ensemble. Puis quand on fait de bons résultats comme on l’a fais, c’est sûr qu’il y aura une meilleure ambiance entre nous.

Au terme de la saison écoulée, vous avez du recevoir beaucoup de sollicitations. Vous vous engagez finalement en faveur de l’US Concarneau. Pourquoi ce choix et comment ça s’est fait ?

En effet, j’ai eu beaucoup de sollicitations ! Je dois l’avouer, je ne savais plus ou donner de la tête avec tout ces clubs qui t’appelle, mais en effet mon choix s’est porté sur l’US Concarneau. Ce choix je l’ai fais car j’ai envie de goûter à ce championnat qui est réputé comme un des plus difficiles, mais aussi car on commence à toucher le monde professionnel du ballon rond. J’ai rencontré les dirigeants du club à plusieurs reprises puis l’entraîneur et ça sonnait comme une évidence que je signe chez eux.

Quel a été le feeling avec votre nouveau coach ?

Un très bon feeling que ce soit avec le coach ou les dirigeants du clubs, au moment où j’ai eu mon premier rendez vous avec l’US Concarneau j’ai reçu énormément d’attention de leur part pour le reste de ma saison, j’avais toujours un message d’encouragement avant mes matchs avec la Saint Co.

Terminer meilleur buteur de National la saison prochaine, est-ce un objectif ?

Pour ma première saison en National, ce serait évidemment un rêve de terminer meilleur buteur du championnat mais je ne me mets pas de pression concernant cela je vais travailler dur pour atteindre un certains nombre de buts pour aider mon nouveau club à avoir le maintiens le plus vite possible.

Signer dans un club professionnel alors que vous n’avez encore que 22 ans, est-ce possible ?

Comme tout footballeur, mon rêve est d’avoir mon premier contrat professionnel au sein d’un club professionnel mais pour l’instant on n’en n’est pas à là! Il reste encore beaucoup de chemin à parcourir mais il est clair que je garde ça dans un coin de ma tête. Je vais me concentrer sur ma saison avec l’US Concarneau afin de progresser d’avantage et d’aider le club à atteindre ses objectifs !
Crédit photo : Bruno Perrel