R3 (Gr. F)18e j.

J.-M. Le Pichon (Noyal-Pontivy B) : « Cruguel n’est pas premier pour rien »

06/04/2018 à 9:16

A la tête de la réserve des Moutons Blancs, Jean-Marc Le Pichon ne s'attendait pas forcément à se retrouver aussi bien placé au moment du sprint final. Troisième à cinq journées de la fin, Noyal-Pontivy, va chez le leader dimanche. Définition des objectifs, gestion du groupe, déplacement à Cruguel... L'entraîneur se livre dans une interview. Il aborde cette affiche sans pression. Le coup d'envoi est programmé à 15 heures 30.

Il reste cinq journées et vous êtes à trois points du leader que vous affrontez dimanche. Vous y auriez cru en début de saison ?

Non, en début de saison, on ne savait pas trop où on allait avec la refonte des groupes. On s’était donné comme objectif de jouer le maintien avant tout. On a connu des débuts assez difficiles. De novembre jusqu’à fin mars, on a pu enchaîner une série de huit victoires et un nul. Ce qui nous a permis de remonter au classement et de jouer le haut de tableau.

Est-ce que vous allez jouer la montée finalement ?

Pas spécialement, notre équipe A est en R2 et il faudrait qu’elle monte. Ça reste compliqué. Là, on voudrait finir sur le podium. Ce serait une bonne chose cette année.

Dans ce cas, quel est votre état d’esprit avant d’aller à Cruguel ?

On va à Cruguel sans pression, en espérant ramener un résultat positif. On veut bien figurer et finir sur le podium.

Un effectif riche et une rencontre bonus

Sachant que vous êtes une réserve et que l’équipe A est actuellement leader dans un championnat serré, comment gérez-vous l’effectif ?

On a un groupe assez homogène. On peut compter sur 30/35 joueurs capables de jouer en R2 ou en R3, en A ou en B. Ils prennent bien la chose. Il n’y a pas de soucis quand ils doivent descendre, il y a un super état d’esprit. Il n’y a pas forcément de joueurs qui se détachent pour jouer en A, ça varie beaucoup. Tout le monde joue le jeu et ça amène une concurrence saine.

Comment allez-vous axer vos discours lors de la dernière séance et avant la rencontre ?

A mes yeux, Cruguel reste le favori du groupe. On va jouer sur un terrain que je connais bien, je vis à Plumelec, c’est juste à coté. C’est un petit terrain avec un public assez chaud. A l’aller, on s’était imposé 1-0 à domicile. Pourquoi ne pas repartir sur les mêmes bases ? Je sais qu’ils avaient des joueurs absents et qu’ils en ont récupéré depuis, ils ne sont pas premiers pour rien. Le discours va être simple, la motivation va venir d’elle-même. La première chose, c’est qu’il faudra bien défendre ensemble. Après, il s’agira de saisir les opportunités qui se présenteront à nous. Je me répète peut-être mais on le prend comme un match bonus, sans pression. Mais on va tenter d’aller créer l’exploit.

Propos recueillis par David Guitton