DécaléR3

L’interview décalée de… Laurent Querré (ES Merlevenez)

30/03/2018 à 10:00

Formé à Merlevenez, Laurent Querré inaugure l'interview décalée dans le Morbihan. On y apprend notamment que le technicien a un fils qui lui sert d'alibi les soirs de matchs et qu'il a coûté cher en décoration d'intérieure quand il était petit. Prolixe, il a grillé l'ensemble de son banc de touche. Aucune question n'a été laissée de côté...

Quand est née votre envie d’entraîner ? Quand j’étais joueur à la GSI Pontivy alors en CFA. Je me suis blessé deux fois gravement aux genoux à un an d’intervalle (rupture ligaments croisés genou gauche puis droit). On se pose alors quelques questions, je me suis soigné et je suis revenu six mois dans mon club formateur, l’US Montagnarde. A la fin de saison, mon club d’origine, l’ES Merlevenez, m’a proposé de reprendre le club en D1. Je n’ai pas réfléchi longtemps, j’ai accepté et je n’ai pas quitté le club depuis. On est en R3 actuellement.

Faites-vous partie des entraîneurs qui s’adaptent aux joueurs ou préférez-vous adapter votre effectif à vos idées de jeu ? Il est évident que l’on préfère adapter son effectif à ses idées de jeu, mais à notre niveau, ce n’est pas toujours simple.

Honnêtement, ce n’est pas trop lourd la presse après les matchs ? C’est très contraignant tous les appels des journalistes le dimanche soir ! Non, je plaisante ! Un texto du journaliste pour tous les scores du groupe et je lui indique le nom du ou des buteurs si mes attaquants sont en forme.

Antonetti, Mourinho, Bielsa, Dupraz, Guardiola, Klopp, Simeone, Conte ou Genesio ? Guardiola, pour le jeu. Parce que, honnêtement, même s’il a les bons joueurs, ça joue vraiment bien au foot dans ses équipes. Et un petit cou de cœur aussi pour Simeone parce qu’il est vraiment dingo sur son banc et j’adore sa grinta ! Il la transmet sur le terrain, c’est évident !

Quel est le joueur professionnel qui vous a le plus marqué ? Jean-Pierre Papin… J’étais fan de l’OM et des papinades. J’en ai cassé des lampes chez mes parents à tenter des reprises de volée comme lui avec des balles !

Pour ou contre l’arbitrage vidéo ? Honnêtement pour, mais il va falloir s’y habituer… Pas facile au départ je pense.

A quel point aimez-vous le football ? A regarder encore des matchs à la télé alors que j’avais dit à ma compagne que j’allais me calmer, mais c’est dur ! Je prends pour excuse mon fils maintenant qu’il est mordu de foot comme moi.

Avez-vous un ou des coachs que vous aimez affronter ?  Non, pas particulièrement.

Quels sont les joueurs les plus impressionnants que vous ayez dirigés ? Il y a eu quelques bons joueurs, mais j’avais fait signer mon ancien chef d’un précédent boulot, Damien. Il venait de Lannion. Ça allait vite quand il était dans un bon jour. Sinon, les joueurs que j’ai avec moi depuis le début continuent de m’impressionner. Mais je ne vais pas donner de noms sinon je suis foutu, ça va trop chambrer.

Si vous aviez une enveloppe de 222 millions au prochain mercato… Alors, sans hésiter, avant de recruter, je refais toutes les structures du club ! Terrain synthétique pour entrainement, petite salle de musculation etc… Ensuite, un très bon joueur par ligne. Mais pas plus pour ne pas casser l’ensemble de l’équipe. Et j’augmente mon salaire bien-sûr !!

Pourriez-vous nous présenter votre liste des vingt-trois pour la coupe du monde ? Lloris, Mandanda, Lecomte – Varane, Koscielny, Umtiti, Kimpembe, Debuchy, Mendy, Sidibé, Amavi – Kanté, Pogba, Rabiot, Tolisso, Matuidi, Fekir, Lemar – Griezman, Mbappé, Dembélé, Giroud, Gameiro

L. Querré (ES Merlevenez) : « Il y a de belles équipes dans notre groupe »

Le banc de touche

Pourriez-vous travailler avec J.-M. Aulas ? Oui, il vire quasiment jamais ses coachs ! Plus sérieusement, il fait un énorme travail à Lyon. On aime ou pas mais respect.

Quel est le club auquel vous êtes le plus attaché ? Le club que je supporte, L’OM. Sinon, l’ES Merlevenez et l’US Montagnarde. Les deux clubs dans lesquels je suis resté longtemps.

Avez-vous des tics de langage, des phrases qui reviennent souvent dans vos discours ? Oui, bien évidemment. Je sais que je me fais chambrer avec mes joueurs : « Un derby, ça se joue pas, ça se gagne ! » Celle-ci est légendaire. Je n’ai plus besoin de le dire, ils me devancent à chaque fois.

Quel est le schéma de jeu que vous affectionnez le plus ? 4-3-3

La recherche du beau jeu est de plus en plus diffusée. Préférez-vous gagner moche ou perdre beau ? Je préfère faire du jeu bien-sûr, et on essaie à chaque fois. Mais si je joue le maintien dans les dernières journées du championnat, je préfère gagner moche. On est avant tout des compétiteurs et comme on dit, toutes les victoires sont belles !

Laurent Querré
38 ans
Club actuel : ES Merlevenez
Clubs précédents : US Montagnarde, Vannes OC, GSI Pontivy, ES Merlevenez