R1 (Gr. B)18e j.

Saint-Malo a dominé Auray, Bouesnard a allumé la mèche

14/03/2018 à 17:19

Auteur d'un doublé sur le terrain d'Auray (0-5), Julien Bouesnard a amplement contribué à la victoire des Diables Noirs dimanche. Exceptionnellement positionné en soutien de l'attaquant, le jeune ailier s'est vu attribuer l'étoile de meilleur joueur par le coach adverse. L'entraîneur malouin, Abdel El Kouraïchi, et son joueur reviennent sur cet épisode.

Habituellement positionnée en 4-3-3, la réserve malouine était disposée en 3-5-2 dans le Morbihan. Au vu des nombreux absents, l’entraîneur a dû composer avec les joueurs présents. « Ils ont été sortis de leur cadre habituel et certains on changé de poste ». C’est dans ce contexte que l’habituel ailier, Julien Bouesnard, s’est retrouvé positionné en attaque avec Pierre Jalkh. Un poste qu’il n’avait occupé qu’en U17…

Dix minutes de moins bien et un duo gagnant

Menant blessé, c’est avec un duo Jalkh-Bouesnard et avec des ailes occupées par Groazel et Thomas que Saint-Malo a dégoupillé Auray (9e, 21 points). L’entraîneur revient sur les premiers instants : « On fait un très bon début de match avec de la maîtrise et de beaux enchaînements. On ouvre logiquement le score (Bouesnard, 6e min.), on n’a concédé qu’une occasion sur laquelle mon gardien fait un super arrêt décisif qui permet de ne pas relancer le match ». Menés deux buts à zéro à la pause, les joueurs de Auray ont eu beau chercher un jeu plus direct, ils n’ont pu se défaire de l’emprise adverse. « On a été en difficulté sur leur jeu long car je n’avais pas beaucoup de taille. Ça a duré dix bonne minutes mais on n’a pas craqué avant de corser le score. Le troisième but leur a coupé les jambes. Ils ont craqué et on en a profité pour aggraver la marque. C’est une victoire logique tellement on a maîtrisé les trois-quarts du match ».

R1 (B) : Tout sur le 18e acte

Inspirés, Julien Bouesnard et Pierre Jalkh y sont allés de leurs doublés. Le premier décrit son état d’esprit : « J’ai joué libéré. Le coach m’a dit de me lâcher et ça a payé ». Il affiche sa satisfaction : « L’étoile de meilleur joueur ? C’est bon pour la confiance et le mental. Il y a toujours des points à améliorer mais je suis content de ma prestation ».

Le flair et un rendez-vous contre son ancien club

Celui qui affiche un total de six buts n’avait plus trouvé le chemin des filets depuis mi-décembre. Il avait alors démarré sur le banc avant d’entrer sur les ailes contre Cesson (victoire 3-0). Sur les ailes, oui. Parce que le technicien qui dirige la jeune réserve de N2 aime voir ses joueurs permuter et combiner. Il revient sur la prestation Bouesnard : « Il a l’habitude et il est plus à l’aise quand il joue sur un côté. Mais j’ai dû le positionner en deuxième attaquant et je n’ai pas été étonné car il sent bien le jeu. Il est très à l’aise techniquement et surtout dans le dernier geste, d’où ses deux réalisations ».

Le classement des buteurs

Le joueur de 21 ans semble épanoui sous ses nouvelles couleurs. « J’ai eu des opportunités la saison dernière mais je suis resté à Lamballe parce que je n’avais pas de voiture. Je ne suis pas du tout mécontent de mon choix. Tactiquement, j’étais zéro, je ne savais pas défendre. C’est ce que le coach m’a dit. Là, je me sens bien mieux, je sais mieux où me placer et ça se ressent ».

Dimanche, Saint-Malo reçoit Lamballe… Si les deux formations partagent la place de dauphin avant la 16e journée, le costarmoricain espère « les taper a domicile ». Difficile d’être plus clair.

Propos recueillis par David Guitton