Coupe du MondeFoot Unifié

Special Olympics France FC Metz sacré champion !

21/07/2018 à 17:03

Après sa victoire face à la Russie en demi-finale (3-0), l'équipe Special Olympics France FC Metz s'est imposée quelques heures plus tard en finale de Division 2 face à la Jamaïque, grâce à un but de Godart (1-0). Le latéral droit messin, utilisé plus haut sur le terrain, finit la compétition avec 6 buts au compteur. Bertrand Antoine s'est exprimé sur les deux dernières rencontres disputées par les tricolores et a livré son impression sur ce premier Mondial du Foot Unifié.

La victoire face à la Russie :

On marque rapidement par Godard sur un centre de Duarte. On a bien maîtrisé la rencontre comme lors du premier match. Anki (« athlète ») marque un magnifique but d’une belle frappe enroulée en pleine lucarne. Godart conclut le travail et gagne son face à face avec le gardien. C’était une équipe plus faible que l’Uruguay et le Bangladesh, avec une organisation peu rigoureuse.

La victoire en finale :

Une finale que l’on a maîtrisée dans la possession du ballon sans se créer énormément d’occasions. C’est encore Yann Godart qui a débloqué la situation, cette fois-ci de la tête sur un coup-franc de Thomas Henrion en début de seconde période. Nous avons été très costauds défensivement, nous n’avons pas concédé d’occasions. Tout le monde a fait les efforts et a été récompensé avec ce titre de champion de Division 2 de cette Coupe du Monde du Foot Unifié.

Comment avez-vous trouvé cette première édition de la Coupe du Monde de Foot Unifié ?

C’était grandiose… à l’Américaine ! Une organisation de haut niveau. Des moments de partage entre les différentes nations, des chants, des danses et des sourires ! Les vraies valeurs du sport et ma conception personnelle du football.

Une osmose s’est certainement créée entre les joueurs au fil de la compétition. L’avez-vous ressenti ?

Une osmose entre les joueurs ? C’est plus fort que cela… Ils ont créé des liens d’amitié rares et uniques. Ils ont écrit une belle histoire où le respect, entre les uns et les autres, les a fait grandir.

La joie des joueurs après leur titre de champion :

Crédit photo/vidéo : Special Olympics France