N2Clubs

Arrêt du N2 : un second collectif de clubs vient se créer en opposition au premier !

07/03/2021 à 19:19

Vendredi dernier, un collectif de clubs de N2 décidait d'envoyer une lettre ouverte à la FFF et à la ministre des Sports pour réclamer la reprise du championnat. Aujourd'hui, un nouveau collectif de clubs vient s'opposer à cette entreprise.

Après l’annonce de l’officialisation de l’arrêt des championnats de N2 et de D2 féminine par le ministère des Sports, un collectif des clubs de N2 a écrit une lettre ouverte à l’intention de la Fédération Française de Football ainsi qu’à la ministre des sports. Dans cette lettre, ce comité demandait la reprise du championnat de N2 « dans les plus brefs délais » et déclarait ne pas comprendre ce revirement de situation, alors que les rencontres étaient censées reprendre au début du mois de mars.

L’expression collective de cette lettre remise en doute…

Aujourd’hui, nous recevons un communiqué d’un deuxième collectif de clubs de N2, signé par le Bergerac Périgord FC et le Canet-Roussillon FC. Et celui-ci vient complètement s’opposer à la première vision partagée vendredi soir. « Si nous respectons totalement le travail réalisé par ce collectif, nous ne pouvons lui laisser dire et écrire que certaines positions sont majoritaires parmi les 64 clubs de cette division » introduit le texte. Les deux clubs de N2 reprochent au premier collectif de s’être servi « d’un questionnaire très global transmis aux clubs de N2 en décembre 2020 pour extraire une question et se servir de ses résultats au mois de mars 2021 – qui plus est pour une posture publique – ne correspond pas exactement à l’idée que nous nous faisons de l’expression collective ».

Dans ce communiqué, les deux clubs se prononcent clairement contre la reprise du championnat à huis clos évoquant des risques sportifs et financiers à venir : « Quant à ceux qui souhaiteraient reprendre dans les conditions éditées (huis clos, présence médecin, tests PCR, perte des aides activité partielle, etc…), sans connaitre précisément les nouvelles règles sportives qui s’appliqueraient (play off, play down, montées ? descentes ? position de la DNCG avec déficits prévisibles à la fin de la saison, etc…), nous serions très étonnés qu’ils soient majoritaires au vu des intérêts sportifs et financiers visés… »

Le communiqué du deuxième collectif de clubs de N2

☟ CONTINUEZ VOTRE LECTURE ☟