Info

Vers l’abandon de la Coupe de France ? Jean Castex attendu au tournant

07/01/2021 à 11:27

Ce soir, à partir de 18h, le Premier ministre prendra la parole pour annoncer les prochaines mesures sanitaires. Que peuvent attendre les passionnés du ballon rond, privés de compétition depuis le 29 octobre ? Eléments de réponse.

Après les fêtes de fin d’année, place au bilan. Jean Castex dévoilera aujourd’hui les prochaines mesures sanitaires face à un rebond de l’épidémie de coronavirus. Au lendemain d’un nouveau Conseil de défense, le Premier ministre pourrait annoncer des mauvaises nouvelles comme un élargissement du couvre-feu à d’autres départements. Les restaurants et lieux culturels ne devraient pas obtenir l’autorisation tant espérée de rouvrir.

Mais qu’en sera-t-il du secteur sportif ? Un allègement des règles est-il envisageable ? Pas si sûr… Selon Europe 1, les stations de skis devront encore patienter une semaine de plus pour être fixées sur leur possible date d’ouverture après un nouveau Conseil de défense, le 13 janvier. « C’est à cette date également que pourraient être prises des décisions plus restrictives, où l’on pourra alors mesurer pleinement l’effet des fêtes de fin d’années sur les contaminations », indique nos confrères. Peu d’espoir donc, mais un espoir tout de même demeure, de revoir les milliers d’amoureux du ballon rond reprendre du plaisir sur les terrains. Pour sa part, la FFF tente d’obtenir des dérogations, notamment pour les équipes encore en lice en Coupe de France.

La Coupe de France des amateurs abandonnée ?

Alors que le format de la compétition centenaire a été modifiée en décembre par le Comex de la FFF, séparant plus longtemps le parcours des amateurs de celui des professionnels, la partie « amateur » de la Coupe de France pourrait s’arrêter brutalement, à l’aube du 6ème tour. « Si on ne peut pas la jouer en février, elle n’aura pas lieu. Les pros ne vont pas pouvoir continuer à retarder leur calendrier. Pour le moment, avec une reprise le 7 mars, on arrive à passer les championnats jusqu’au 30 juin », estime Philippe Le Yondre, responsable des compétitions de la Ligue de Bretagne dans les colonnes du Télégramme. Ce serait donc une très mauvaise nouvelle pour les centaines de clubs amateurs encore en lice.

De son côté, le parcours des professionnels devrait lui bien se dérouler. Le tirage au sort du 8ème tour, entre clubs de Ligue 2, et des 32èmes de finale avec l’entrée en lice des clubs de Ligue 1, se déroulera d’ailleurs aujourd’hui à 17h. Si le scénario catastrophe se réalisait, on assisterait donc à une Coupe de France aux airs de Coupe de la Ligue… Mi-décembre, Noël Le Graët s’était pourtant montrer rassurant quant à une reprise des compétitions fin janvier et la poursuite de la Coupe nationale.

« Je suis en contact permanent avec l’Etat. J’avais tout à l’heure le président de la République avec qui j’ai parlé de la Coupe de France. Elle ne sera pas supprimée, même pas en rêve. Par contre, on est à la merci du virus, indiquait lors de l’Assemblée Générale de la LFA le patron du foot français. Décembre, c’est trop court mais janvier on va y arriver. La Coupe de France, c’est notre coupe à tous, celle des amateurs et celle des pros aura lieu. On trouvera des dates. »

Les propos du Premier ministre ce soir et le Conseil de défense la semaine prochaine fixeront le cap. Comme relayé lundi sur Actufoot, la FFF travaillerait déjà à une reprise des championnats début mars.

A lire aussi : Aucune rétrogradation à l’issue de la saison 2020-2021 ?

☟ CONTINUEZ VOTRE LECTURE ☟