L1

Christophe Galtier (LOSC) : « Luis Campos n’est plus là et tout est en stand-by »

19/11/2020 à 12:04

L'absence de Luis Campos, dont Christophe Galtier n'a plus de nouvelles depuis trois mois, créée un énorme vide au LOSC. Pour le technicien nordiste, le travail effectué par son directeur sportif est difficile à combler en l'état actuel des choses.

« Un seul être vous manque et tout est dépeuplé ». Lorsqu’il a écrit ces mots, Lamartine n’avait sans doute pas envisagé que cette phrase deviendrait un classique dans la bouche des récents célibataires et qu’elle soit aussi redondante en accroche d’articles. Cette citation, aussi célèbre que parfois galvaudée, colle pourtant parfaitement à la situation du LOSC aujourd’hui. Car avec l’absence de Luis Campos au Domaine de Luchin depuis maintenant trois mois, un réel vide se fait sentir. Dans un long entretien accordé à nos confrères de L’Equipe, dont vous avez pu découvrir plus tôt quelques extraits en ce qui concerne ses soi-disant envie d’ailleurs, Christophe Galtier a fait part de son désarroi à ce sujet.

Un trio fragilisé

Avant d’aborder son absence, le coach nordiste a dans un premier temps évoqué le rôle de Luis Campos au LOSC. « Nous formions un trio, le président, le conseiller du président et l’entraîneur, et, putain de merde, qu’est-ce que ça fonctionnait bien », s’exclame-t-il, avant de détailler : « Ce qui a permis au LOSC d’être aujourd’hui en lumière, c’est simple : le président trouvait des fonds pour investir dans des joueurs repérés par un homme qui a une compétence incroyable (Campos), les deux associés à un entraîneur à fond dans le projet pour développer des jeunes joueurs. C’est ça, la réussite du LOSC. »

Oui mais voilà, aujourd’hui les choses ont changé. « Luis n’est plus là et tout cela est en stand-by », regrette Galtier. Le recrutement, qui était pourtant la force de Campos, n’est plus d’actualité. Et des questions en ce qui concerne la période du mercato hivernal se posent. Galtier confirme : « Son absence me disperse dans mon travail […] Elle ajoute une charge de travail dont je n’ai pas besoin au quotidien. Luis est celui qui était en relation permanente avec les joueurs et leur entourage, car c’est lui qui est allé les chercher. Quand il fallait régler un problème avec un joueur, il y avait Luis. Dans la stratégie, dans les réflexions à terme, dans la construction des équipes, il était là… Et il n’est plus là. » 

A lire aussi : Christophe Galtier : « Je préfère entendre que je vais aller à Marseille ou à Lyon, plutôt qu’aux Caillols »

Visiblement très atteint par l’absence de son directeur sportif, le coach lillois a par ailleurs évoqué une réorganisation qui s’annonce bien compliquée. Comment répartir les rôles ? Qui doit compenser le vide laissé par Campos ? En tout cas, pour Christophe Galtier, une chose est claire : « Je ne peux pas perdre quarante minutes, ici ou là, plusieurs fois par jour, pour trouver une solution à des problèmes alors qu’on joue le lendemain. » 

Désormais, le LOSC est confronté à de nouvelles problématiques. Au-delà de l’aspect sportif, sur lequel il figure très bien au demeurant, le board doit gérer des problèmes en interne. Heureusement, il peut compter sur un technicien investi et motivé en la personne de Christophe Galtier. « Depuis trois ans, je viens tous les jours ici avec une chose en tête : être dans le projet qu’on m’a présenté en arrivant. C’est excitant, difficile mais ça me plaît », assure-t-il.

Crédit photo : Icon Sport

 

 

 

☟ CONTINUEZ VOTRE LECTURE ☟