FocusD2

Le Ligny FC, une faim de loup insatiable

28/10/2020 à 15:47

A l'image de nombreux clubs de l'Escaut, le Ligny FC a été mis au repos forcé pour une durée indéterminée. Un réel coup dur quand on connaît la dynamique des différentes formations de l'institution, et notamment de l'équipe première, depuis le début de la saison. Focus.

Dégager une équipe et déterminer qu’elle est plus durement touchée qu’une autre par la suspension des championnats de district en Escaut serait galvaudé. A ce stade de la compétition, toutes les formations engagées, de la D1 à la D7, souffrent de la décision prise par le président de l’instance, Stefan Islic. C’est notamment le cas du Ligny FC, littéralement coupé dans son élan. Car que ce soit dans la poule A, la poule B, la C, ou la D de D2, personne ne faisait mieux, jusque-là, en ce début de saison 2020/2021. Sur le plan offensif tout au moins, le club lignysien était le plus prolifique de son championnat.

Le Ligny FC connu comme le loup blanc

Même à l’échelon supérieur, en D1, aucune écurie n’avait inscrit autant de buts que les Cambrésiens. Déjà, le 11 octobre, les Leus affichaient un total de 20 réalisations en quatre journées. Aujourd’hui, avec une rencontre en plus (défaite 3-0), l’équipe première de Ligny en est à une moyenne de quatre buts par match. « On a toujours eu un jeu porté vers l’avant, assure l’entraîneur. Les latéraux participent beaucoup à l’animation offensive, et chaque année, depuis que j’ai rejoint le club il y a quatre ans, on finit la saison avec un total de 75 à 100 buts marqués. »

Arrivé au cours de l’été en provenance d’un club de D5, Gary Mairesse confirme : « L’entraîneur prône un jeu offensif. Dans son discours, dans les séances d’entraînement qu’il met en place, on sent que c’est un coach porté vers l’avant. » Que ce soit dans le jeu ou sur les phases arrêtées, la philosophie reste la même. Sur coup franc ou sur corner, il n’est pas rare de voir le défenseur de 32 ans ou ses compères de la ligne défensive rester aux avants postes. Cette volonté de développer un football offensif se concrétise aussi par le système mis en place par le coach. « On joue avec trois attaquants et notre 4-5-1 se transforme en 4-3-3 en situation offensive, avec des projections rapides », analyse le libéro ayant connu le niveau Ligue par le passé.

Mais l’intérêt du joueur envers ce club ne se limite pas à ce seul style de jeu. Il assure qu’au sein du Ligny FC règne une ambiance paisible et propice à de bons résultats. « Tout le monde s’investit à fond, tous les joueurs sont à l’écoute et clairement, je ne me sens pas comme un nouveau au sein du groupe », dit-il. Pourtant, lorsque Thibaut Forgez a rejoint le LFC il y a quatre ans, le club, d’une manière générale, n’affichait pas le même visage qu’aujourd’hui.

L’équipe une évoluait au quatorzième échelon national, et la réserve deux niveaux plus bas. Entre temps, l’ancien joueur de R3 et entraîneur de l’équipe U18 élite de Villers-Outreaux a apporté son expérience de joueur et de manager. « On a structuré un peu plus le club. On a ajouté quatre catégories jeunes, et les deux équipes seniors, qui évoluaient en D6 et en D8, ont été promues à plusieurs reprises. Aujourd’hui, la A est en D2 et la B en D5 », se félicite-t-il.

A lire aussi : Stefan Islic, président du district Escaut : « Il n’y avait aucune autre alternative »

Quatre ans et quatre montées successives plus tard, voilà que l’équipe première est positionnée à la deuxième place de sa poule, derrière le FC Ferin. En bonne place pour être à nouveau promu. Sauf que le technicien de 26 ans préfère se montrer prudent et prévient : « chaque année lorsque l’on intègre un nouveau championnat, on se prête au jeu de la montée. Mais il ne faut pas oublier que l’on est promu, et que notre objectif principal reste le maintien. » Le compétiteur qu’il est enchaîne : « évidemment, si on est bien placé à la trêve, on va jouer le sprint final. On respecte nos adversaires, et s’il le faut, on marquera le plus de buts possibles. » Mais pour cela, il faudra sans doute attendre plusieurs semaines…

☟ CONTINUEZ VOTRE LECTURE ☟