L1

Timothy Weah (LOSC) : « Nous avons tous envie de jouer les uns pour les autres »

07/04/2021 à 15:52

Après l'importante victoire du LOSC contre le Paris Saint-Germain lors de la 31ème journée, Timothy Weah s'est livré sur le sprint final dans lequel les Lillois sont lancés, et au bout duquel ils tenteront, match après match, d'aller chercher le titre de champion de France de Ligue 1.

Pour l’international américain, cette saison ne pouvait être que bonne. Après des grosses blessures qui l’ont tenu éloigné des terrains pendant de très longs mois, Timothy Weah est dans une forme qui lui permet, depuis de nombreux matches, d’avoir du temps de jeu dans le onze de Christophe Galtier.

« J’ai vécu une mauvaise saison dernière à titre individuel, avec des blessures. Je l’ai oubliée et je prends maintenant cette saison comme une saison de récompense pour mon travail. Je commence à jouer beaucoup de matchs, à marquer quelques buts. Pour moi, le plus important est d’enchaîner, de progresser, de prendre confiance, de travailler pour l’équipe », explique le fils de George Weah, qui n’a d’ailleurs pas hésité à répondre aux besoins de Christophe Galtier lorsque ce dernier avait besoin de lui au poste de latéral droit en cours de saison.

Un pour tous, tous pour un

La récente victoire contre l’ogre parisien en est la preuve : au LOSC, il n’est pas question d’avoir une équipe faite par une somme d’individualités. Non, à Lille, cela semble être bien plus que ça, comme une sorte de force collective qui s’est emparée de l’équipe. « On sent une force collective, un état d’esprit. Nous avons tous envie de jouer les uns pour les autres. Il n’y a aucune jalousie, aucun égo. Nous sommes tous là pour jouer avec nos coéquipiers, pour se battre pour l’équipe », livre Timothy Weah.

Confirmer à Metz

Si Christophe Galtier, maître en la matière d’échapper par une pirouette à des questions posées sur les objectifs de titre, a esquissé une petite ouverture sur le sujet à la suite du match contre le PSG, Timothy Weah n’oublie pas de rappeler que chaque match sera important, à commencer par le déplacement à Metz, ce vendredi (21h) : « Les 7 matchs qui arrivent vont être déterminants. Il faut les prendre comme ils viennent, match par match, sans stresser. On se concentre d’abord sur ce déplacement à Metz qui ne sera pas facile, sans penser à la suite, sans penser aux autres ».

Avec 3 points d’avance et 7 matches à jouer avant l’épilogue du championnat, les Lillois ne peuvent tromper personne : ils semblent bel et bien concentrés sur la quête de la première place du classement.

Crédit photo : Icon Sport

☟ CONTINUEZ VOTRE LECTURE ☟