N3Souvenirs

Jean-François Christophe évoque ses souvenirs de Premier League

11/02/2020 à 16:30

Milieu de terrain à l'US Vimy en National 3, Jean-François Christophe a été mis à l'honneur en Angleterre ce mercredi 11 février. Le Creillois a fait l'objet d'un article dans la presse britannique, dans lequel il évoque ses souvenirs de la D1 anglaise.

De la Premier League à la National 3. Ce parcours, celui de Jean-Christophe François, a été en quelques sortes mis à l’honneur dans la presse britannique ce mercredi 11 février. Pour le site Echo-news, le Français a évoqué quelques uns de ses souvenirs anglais, dont certains vécus dans le championnat le plus puissant du monde. « C’est clairement le but de ma carrière, a déclaré l’actuel milieu de terrain de l’US Vimy, au sujet de son retourné inscrit face à Peterborough United en 2009. Un ciseau pour un milieu de terrain et maintenant défenseur est toujours un rêve et, bien sûr, je m’en souviens encore. Je me rappelle de chaque seconde. »

Chelsea, Drogba et Vimy

L’ex-joueur de Portsmouth a également rappelé les moments forts vécus avec Southend United, club situé dans le comté de l’Essex, pour lequel il a porté le maillot à 69 reprises : « La ville, le terrain, les fans, mes anciens co-équipiers, c’était une très belle période de ma vie et j’ai beaucoup aimé le temps que j’ai passée là-bas. Le moment fort pour moi est quand l’entraîneur Steve Tilson m’a demandé de rester à Southend. J’ai apprécié cette confiance qu’il avait en moi et j’étais très content aussi quand mon meilleur ami Francis Laurent, qui est maintenant agent, a signé pour nous. » Enfin, autre moment marquant dans la carrière du Creillois, et pas des moindres : ses matches disputés face aux Blues, sextuples champions d’Angleterre. « Comment pourrais-je oublier les rencontres face à Chelsea à domicile et à l’extérieur. Nous avions joué contre Drogba, Anelka et plein d’autres bons joueurs français. »

Le voilà aujourd’hui à l’US Vimy, onze ans plus tard, où, il l’assure, la passion est quasiment aussi forte : « Vous ne pouvez pas arrêter le football comme ça. Je continue à jouer au foot, à l’US Vimy, dans le nord de la France et nous ne sommes pas mauvais. Les gens vivent football à Lens, donc je suis heureux au quotidien. »