DécisionsLigue

De nouvelles dispositions pour les matches et les entraînements dans les Hauts-de-France

21/10/2020 à 12:24

Au regard de l'évolution des conditions sanitaires dans les Hauts-de-France, des décisions gouvernementales et des arrêtés préfectoraux, la Ligue de football des Hauts-de-France a pris différentes mesures.

Le communiqué de la Ligue

La ligue de Football des Hauts de France communique :

  • Considérant la décision gouvernementale de fermeture des salles de sports dans les zones du territoire les plus touchées par la pandémie du coronavirus à partir du 15 octobre et pour au moins 4 semaines,
  • Considérant, à la lecture des arrêtés préfectoraux départementaux, que seul le Département du Nord est impacté par une mesure d’interdiction de vestiaires collectifs à laquelle s’y ajoute, pour le territoire de la Métropole Européenne de Lille (MEL), une mesure de couvre-feu à 21h00 pour les prochaines semaines,
  • Considérant que ces mesures ne s’appliquent pas aux mineurs à l’exception du couvre-feu qui concerne toute la population du territoire de la MEL,

Le Conseil de Ligue décide, pour les compétitions de Ligue seniors :

  • d’inverser les rencontres (aller et retour) si l’équipe « recevant » est frappée d’une interdiction d’utiliser ses vestiaires et que l’équipe « visiteur » ne l’est pas. Dans le cas où les deux équipes sont concernées par une décision de fermeture des vestiaires, la rencontre doit avoir lieu à condition que le club « recevant » puisse fournir un local sécurisé pour accueillir les officiels et la FMI.
  • de laisser toute latitude aux clubs pour s’organiser et se déterminer sur un horaire de rencontre permettant aux participants de regagner leur domicile avant 21h00 lorsqu’ils sont domiciliés en zone couvre-feu. A défaut, les rencontres seront programmées par la Ligue, le samedi ou le dimanche, au plus tard à 15h00 (14h30 en horaire hiver).
  • de maintenir la suspension des compétitions de Futsal R1 et R2 jusqu’au 30 novembre.

Pour les entrainements, les clubs doivent adapter leurs horaires pour permettre aux licenciés domiciliés en zone couvre-feu d’être rentrés chez eux à 21h00.

Les présentes décisions sont susceptibles d’évoluer pour s’adapter aux décrets et arrêtés des Pouvoirs Publics qui viendraient aggraver les mesures actuelles.