AnalyseMercato

US Pays de Saint-Omer : Que peuvent amener les 5 recrues ?

03/06/2020 à 17:33

Fraîchement baptisé, l'Uspso a redessiné son effectif avant d'attaquer le championnat de National 3. Des arrivées pour muscler la team Laridon. Zoom sur les 5 nouveaux arrivants.

Enzo Lehaire – Attaquant

Enzo Lehaire (à gauche) arrive du Grand Calais Pascal

Ce qu’il va amener. De l’efficacité devant la cage, de la vitesse et un vrai flair de buteur. « C’est un attaquant complet comme exige le football moderne« , décrit Olivier Laridon. Goleador d’exception, il participe activement à la fois au jeu offensif et au repli défensif.

Ce qu’il va changer dans le XI. Du réalisme, mais aussi un atout de poids pour faire bouger les défenses. Un vrai attaquant de rupture. « Il décroche beaucoup pour ensuite prendre la profondeur. Il a besoin d’espaces pour s’exprimer ! Il a un vrai instinct de tueur. Dans la surface, il ne voit que le but. »

Baptiste Vangrevelynghe – Milieu offensif

Baptiste Vangrevelynghe va retrouver les prés.

Ce qu’il va amener. De la vitesse, beaucoup de technique, de l’adresse dans la dernière passe et devant le but. C’est un gros potentiel. Capable de jouer dans l’axe, c’est sur le côté droit qu’il brille. L’ex Hazebrouckois débarque pour apporter un énorme volume de jeu dans le milieu.

Ce qu’il va changer dans le XI. À court terme, son influence devrait être minime en attendant de retrouver la forme après un break d’un an. On le voit bien, dans un premier temps, comme un recours de luxe au milieu en cours de rencontre. À terme, un maillon indispensable dans l’entre-jeu.

Frédéric Dewez – Défenseur

Un mastodonte pour muscler la douane noire et blanche.

Ce qu’il va amener. Une présence physique. « C’est un beau bébé, dur sur l’homme ! » Autres atouts : une qualité de relance et un jeu de tête intéressants.

Ce qu’il va changer dans le XI. Utilisé le plus souvent en tant que douanier axial au Grand Calais Pascal, « il peut dépanner sur les côtés. » Un CV polyvalent. Le pompier de service, tout simplement.

Gabriel Melis – Latéral droit

Gabi fait partie de l’équipe de France universitaire.

Ce qu’il va amener. De la fougue dans le couloir. Dans un football désormais dicté par la grinta et l’engagement physique, l’ex Marckois « joue le rôle de piston ! » Au-delà de barrer la route à l’ailier adverse, il est aussi capable de se projeter vers l’avant et de créer du surnombre grâce à des montées répétées. Dans le jargon, on appelle ça le dépassement de fonction.

Ce qu’il va changer dans le XI. Un agent incontournable au sein d’une team extrêmement dépendante de ses côtés. Fin dribbleur, doté d’une qualité de centre monstrueuse, avec Gabi, Lari va bénéficier d’une arme dévastatrice supplémentaire dans une recherche de domination offensive.

Gaylord Pissy – Gardien

Retour aux sources pour le d’jeun Gaylord.

Ce qu’il va amener. De la fraîcheur dans le groupe Uspsoiste. À l’aise dans les plongeons, explosif dans les sorties et doté d’une bonne poussée aérienne, il excelle aussi dans le jeu au pied. Un style à la Alisson Becker, le gardien de Liverpool…

Ce qu’il va changer dans le XI. Autant être clair. L’ancien d’Étaples revient au club en tant que doublure de Damien Vandionnant. À moins qu’il parvienne à renverser le Averell noir et blanc. Comme on dit, à bousculer la hiérarchie…

☟ CONTINUEZ VOTRE LECTURE ☟