R1Groupe B

Thomas Romero (Elan Béarnais Orthez) : « Je monte en puissance »

11/05/2018 à 17:26

Milieu offensif de 19 ans, Thomas Romero a été l'un des acteurs majeurs de l'Elan Béarnais Orthez, troisième de la poule B de R1. A deux journées de la fin, le jeune homme fait le bilan d'une saison réussie.

Dans quel état d’esprit êtes-vous avant la réception de Lormont, demain ?

On vient de gagner notre 1/4 de finale de Coupe d’Aquitaine (face à Boulazac, 3-0). On est dans l’euphorie, on n’est pas en vacances. On est déterminé à finir sur le podium et être arbitre de Cestas-Villenave lors du dernier match, pour que ce soit une belle saison.

Cette future demi-finale est-elle devenue l’objectif principal ?

C’est pas mal d’être à ce niveau, c’est la coupe. C’est bien à jouer, plutôt que de disputer des matches sans enjeu. Maintenant qu’on ne peut plus monter, c’est un objectif.

Comment jugez-vous votre saison ?

Elle n’est pas trop mal. Il y avait beaucoup de nouveaux, qui se sont très vite adaptés. On a bien joué toute l’année. On a perdu sur des erreurs de jeunesse, de manque de concentration qui coûtent cher. On a pris du plaisir. On espère finir en beauté avec la coupe.

Que vous a-t-il manqué pour aller plus haut ?

Un peu de chance. Et puis, il y a certains matches où on est passé à travers, et quand on rate une mi-temps, on le paye cash.

Quel bilan faîtes-vous de votre saison personnelle ?

En championnat, j’ai marqué 13 buts et fait 19 passes décisives. En coupe, j’ai mis 2-3 buts et fait 4 passes dé. C’est ma première année seniors. L’an dernier, je n’avais pas beaucoup joué en CFA 2. Là, je suis arrivé dans un club que je ne connaissais pas, ce n’est pas évident. Je me suis bien adapté. Les gens sont super sympas, j’ai pris du plaisir. Je suis de mieux en mieux, je monte en puissance. J’ai du temps de jeu, le coach me fait confiance, c’est un bon point sur un terrain.

En début de saison, vous avez dit que vous espériez faire « une grosse saison ». Êtes-vous satisfait ?

Oui, c’est une belle saison. J’espère faire mieux, même s’il reste deux matches. Si on va au bout, ce sera une très belle saison personnelle et collective.