Départemental 2Landes

Gérard Lauferon (Tarnos): « Invaincus depuis un an »

17/11/2017 à 8:58

Portrait d'un tout jeune entraîneur qui officie dans le sud des Landes, pas bien loin de Bayonne ou il réside. Gérard Lauferon est issu d'une grande et belle famille de sportifs fêtards, bien à l'image de notre région. Ses résultats avec la réserve de Tarnos sont excellent.

« J’ai commencé le foot à 21 ans dans le club de Labenne, entraîné par mon frère Alain, avant je jouais au rugby à Bayonne. » c’est par ces mots que débute notre entretien avec Gérard Lauferon, actuellement entraîneur de la réserve de Tarnos. C’est vraiment rare de passer du rugby au football alors que l’inverse est fréquent. « Au début j’étais remplaçant en troisième division et mon surnom était, « pied carré », poursuit Gérard, « mais avec mon caractère et mon envie de progresser, j’ai fini en première division et même capitaine de l’équipe. » Gérard Lauferon, Gégé pour les intimes, continuera sa progression à Saint Pierre d’Irube en ligue au poste de stoppeur « un poste que j’adore car il faut être physique, dur et malin à la fois. » précise Gégé. Après quelques bonnes années, Gérard Lauferon retournera à Labenne finir sa carrière de joueur avec ses frères Alain, entraîneur, et « Dochpi » son aîné et tous ses amis. Ensuite Gérard va décider de devenir entraîneur, « grâce à ceux que j’ai croisé comme Philippe Bouzigue et Patrick Narbaïz à Hiriburuko ou mon frère Alain et Jacky Grimaud à Labenne. »

Entraîneur à Tarnos

Sa première expérience se fera aux Croisés de Bayonne puis maintenant à Tarnos. « J’ai atterri dans un club ambitieux avec un président de qualité, bien épaulé par son bras droit Ludo Lajus. » La saison dernière Gérard Lauferon et son équipe de Tarnos ont terminé premier de leur poule avec un titre de champion des Landes, « une superbe saison pour un jeune coach comme moi. J’ai été bien conseillé et soutenu par Vincent Saüt, le coach de la première. » Cette saison la réserve de Tarnos évolue en deuxième division des Landes, juste en dessous de sa première. Après quelques rencontres les joueurs de « Gégé » qui sont toujours invaincus depuis plus d’un an, effectuent un bon début de saison. « En ayant la première juste au dessus, cela nous permet de garder le plus grand nombre de joueurs concernés car l’objectif principal est de faire monter la première. » précise Gérard. Tout semble bien parti pour Tarnos.

Supporter de Monaco

Gérard Lauferon est un bon vivant, comme toute sa famille d’ailleurs, son plat préféré est le fois gras accompagné d’un bon verre de pomerol mais il aime aussi les pâtes bolognaises de sa femme et il supporte Monaco (nul n’est parfait !), « J’aime aussi me retrouver en famille et avec mes amis à Urdos pour les vacances. » « Cette année je passe le dernier diplôme fédéral car je veux aller jusqu’au BEF, et ainsi continuer à apprendre. Mais je pense qu’on est avant tout éducateur avant d’être entraîneur. » conclut Gégé Lauferon.

JG