AGLigue

La crise à la Ligue d’Occitanie continue !

03/07/2018 à 12:32

Le week-end dernier, avait lieu à Muret l'assemblée générale de fin de saison de la Ligue d'Occitanie. Dans un climat politique tendu et sans président fixe, la Ligue pourrait être mise sous tutelle.

Cela fait plusieurs mois que les tensions au sein de la Ligue d’Occitanie s’intensifie, Maurice Charrançon avait été nommé président par intérim depuis noël dernier et la mort soudaine de Maurice Martin. Lors de l’assemblée générale de la ligue, Guy Glaria, président du District du Gers,  seul candidat aurait pu (du ?) être élu à la tête de l’instance régionale. Cependant, ce dernier n’a recueilli que 38,74 % des voix. Michel Charrançon reste donc président par intérim jusqu’à nouvel ordre.

Dans une ambiance délétère où certains ont failli en venir aux mains, l’objet principal des débats fut la révocation du comité directeur en place depuis plusieurs mois, encore une fois, il n’en sera rien puisque le quorum n’a pas été atteint.

En mai dernier, la FFF avait prévenu la LFO sur sa situation, si le président n’était pas trouvé à l’issue de l’assemblée générale d’été, celle-ci serait mise sous tutelle afin de trouver rapidement des solutions.

L’affaire n’est pas finie.