Coupe du MidiSeizième de finale

Itturia : « Un sentiment de fierté »

10/03/2017 à 7:20

Nathalie Utturia, la présidente du FC Val d'Adour depuis quatre ans, mènera avec fierté tout un club à l'Isle Jourdain pour le compte de seizièmes de finale de la coupe du Midi ce samedi. Entre nouveau projet, résultats et bonne tenue, la présidente à de quoi se réjouir.

Présidente, comment se passe la saison de votre club au niveau sportif ?
Pour ce qui est de la catégorie « Sénior », les résultats sont globalement satisfaisants : l’équipe fanion est deuxième du championnat d’excellence survolé par Aureilhan, toujours en course en coupe de Bigorre et elle s’apprête à disputer un seizième de finale de coupe du Midi, niveau jamais atteint par le club. L’équipe réserve, comme toute équipe réserve est tributaire de l’équipe fanion, rencontre actuellement quelques difficultés en terme de résultats et alterne le bon et le moins bon. Il en va de même pour l’équipe U19, équipe construite au dernier moment suite au forfait de la catégorie U17. Les U15, en entente avec Bazillac et Rabastens, progressent au contact de leurs entraîneurs et réalisent un parcours honorable en poule Promotion. L’école de foot possède des équipes dans chaque catégorie, et représente le club sur les différents plateaux et autres tournois.
Les séniors jouent samedi un match historique en Coupe du Midi, qu’est ce que cela représente pour le club ?
Jamais le club n’avait atteint ce niveau là pour cette compétition, c’est donc  qui prédomine pour tous les membres du club. Cela permet de mettre un petit coup de projecteur sur le FCVA et cela souligne aussi le bon travail effectué par les différents éducateurs ces dernières années car la quasi totalité du groupe est passé par les équipes jeunes de Vic et Maubourguet (pour les plus anciens) ou par celles du FCVA (pour les plus jeunes). Pour l’occasion, un bus de supporters est organisé par le club, ce match sera donc une fête pour le FCVA…En espérant que l’on puisse en faire une ou plusieurs autres!
« La position géographique du club est aussi un frein pour évoluer« 
Aimy Diop, une ancienne pensionnaire du FCVA, a fait ses premiers pas sous le maillot tricolore. Le football féminin peut-il être une solution viable au FCVA ?
Très fière de Aimy et de son parcours. Preuve que les petits clubs ont aussi la possibilité de former de magnifiques joueurs et joueuses. Depuis que je suis devenue Présidente il y a 4 ans, mon vœux le plus cher est de créer une équipe féminine. Et cela sera fait pour la saison prochaine.
Que manque t-il au club pour retrouver sa place au niveau ligue ?
Déjà sportivement, il est très compliqué de s’extirper du niveau Excellence. En effet, avec une seule montée pour notre District, il faut réaliser un quasi sans-faute comme Aureilhan cette année et Nouvelle Vague l’année précédente ont su le faire. C’est un championnat assez homogène avec des équipes réserves de Ligue notamment. La position géographique du club est aussi un frein pour évoluer : il est très difficile pour nous de recruter (à l’écart de Tarbes et de sa périphérie) et nous devons avant tout miser sur notre formation pour alimenter notre groupe Sénior. Et pour finir, comme le confirme le staff sénior, il manque aussi une plus grande implication de certains joueurs (présence aux entraînements par exemple) pour pouvoir franchir un palier. Espérons que cette saison, satisfaisante sportivement, pourra leur permettre de prendre conscience des efforts à faire pour viser plus haut.
« Je me plais au sein de ce club »
Que pensez vous des nouvelles réformes en cours avec la fusion des Ligues ?
Pour pouvoir y répondre, je pense que nous devons attendre la saison prochaine et observer les différents changements.
Comme d’habitude, à vous le mot de la fin :
Je me plais au sein de ce club. Mon bureau, malgré qu’il ne soit composé que de peu de dirigeant, une équipe d’entraineurs dynamiques et autonomes, une école de foot dans laquelle cette saison me donne beaucoup, des séniors qui m’apportent toute satisfaction dans leurs résultats et un projet qui me tenait à cœur et qui verra son aboutissement pour la saison prochaine, que de mieux pour une Présidente de club de foot ! Je tiens à remercier de la confiance que toutes ces personnes m’apportent.