ClubJeunes

10 mesures contre la violence des parents dans les stades

06/03/2019 à 17:15

La rédaction d'Actufoot vous propose 10 mesures pour contrer ou limiter la violence des parents dans les stades.

Cas n°1

Le coach sort son jeune joueur, il est remplacé. A la mi-temps, il lui demande de rentrer en jeu à nouveau. Le jeune joueur se lève du banc, sourire aux lèvres, et s’en va de nouveau fouler la pelouse du stade pour aider ses coéquipiers à revenir au score. Sa maman, un peu énervée, fait le tour des tribunes et s’approche du grillage : « viens, on s’en va ! » crie la mère à son petit protégé. Le footballeur en herbe la regarde, il regarde son coach, il ne sait plus quoi faire. Le gamin sort, l’éducateur le rappelle : « retourne sur le terrain ! » lui lance-t-il.

Cas n°2

Le papa est dans les gradins. Il est à fond dans le match. Son fils est sur le terrain, il est attaquant. Derrière la grille, le père commence à hurler : « Frappe, frappe ! Pourquoi tu passes ton ballon, il faut tirer ! » Ancien footballeur, il n’a pas pu avoir la grande carrière qui lui était promise. La cause ? Une blessure qui a freiné son parcours… comme beaucoup d’autres… Il connaît le football, au point de prendre la place de l’entraîneur, bien sûr. Il donne les consignes et quand le coach demande à son fils d’être collectif, de son côté, lui, il lui reproche de ne pas avoir frappé au but.

Cas n°3

C’est la fin du match. 3-0 score final. L’équipe de son fils s’est pris une rouste ! « C’est quoi cet entraîneur ?! Il est nul, il est en train de gâcher la carrière de mon fils ». Le petit Jordan est en U13, au FC Bourg-les-Pins, en équipe 3… il est remplaçant…

Ces trois cas sont des cas réels et ça s’est donc vraiment passé dans la réalité. On comprend pourquoi certains coachs s’énervent…

« Tu seras un homme mon fils… »

Et le foot permet de le devenir mais à plusieurs conditions ! Inscrire son enfant dans un club de football, c’est lui permettre d’apprendre le sens du collectif, l’esprit de partage, le respect de l’autre, le dépassement de soi… la vie tout simplement. Mais pour que les éducateurs puissent transmettre ces valeurs à nos petits, il faut les laisser bosser et surtout ne pas gâcher leur travail. Certes, le football déchaîne les passions, mais cet amour du ballon rond et cette soif de voir son fils gagner et être le meilleur ne doivent pas prendre le dessus sur la raison. Le football ne fera peut-être pas de votre fiston le futur Lionel Messi alors laissez-le progresser sans pression. Nous ne vous demandons pas de déserter les terrains ! Votre progéniture a besoin de votre soutien, votre implication et votre présence, mais votre comportement peut jouer sur son développement.

Les clubs, présidents, dirigeants, entraîneurs doivent jouer un rôle dans cette gestion des parents. C’est pour cette raison qu’Actufoot a décidé de vous proposer 10 mesures, 10 propositions pour vous permettre de fixer les règles. Pas pour les joueurs cette fois, mais pour leurs parents…

Pour découvrir les 10 mesures, cliquez ci-dessous :

10 mesures contre la violence des parents dans les stades