Coupe de la LigueLigue

Barande : « Les gars ont été énormes »

18/04/2017 à 15:19

Qualifié pour la finale de Coupe de la Ligue après une très belle victoire (1-0) face à l'AS Frontignan (DH), l'AS Perpignan Méditerranée (DHR) va tout donner pour décrocher le trophée en fin de saison. Luc Barande, le coach catalan, est très fier de ses joueurs...

L’AVANT-MATCH
Pendant la semaine, je n’en menais pas large. Avec le week-end de Pâques, je savais que l’on allait avoir quelques absents, en plus des blessés de dernière minute. C’était un petit peu compliqué dans la préparation du match, on savait que ce serait difficile contre cette belle équipe de DH. Après, je savais également que mes joueurs seraient capables de rivaliser sur le plan technique, même si on allait avoir quelques difficultés dans le domaine physique et athlétique. Il y a un fossé entre la DH et la DHR.

LA PREMIÈRE PÉRIODE
On fait jeu égal, c’est même nous qui nous avons les plus belles occasions. On marque au bon moment, juste avant la pause. C’est un but qui nous fait beaucoup de bien, même si je savais que l’on allait souffrir en deuxième période. Frontignan allait certainement pousser et tout donner pour revenir.

LA DEUXIÈME PÉRIODE
Les gars ont été énormes dans l’engagement et dans l’envie. Ils ont eu une mentalité et un état d’esprit impressionnant, ils se sont tous battus les uns pour les autres. C’est un match qui va d’ailleurs me laisser beaucoup de regrets pour le championnat. Quand on voit ce qu’on a été capables de faire, on se dit qu’on est passé à côté de quelque chose.

ET MAINTENANT ?
On va tout donner pour cette finale, même si on va avoir deux matchs importants en championnat face à Castelnaudary et Briolet. Il faudra les remporter pour assurer définitivement le maintien. Même s’il semble tout proche, il faut se mettre à l’abri, on ne sait pas ce qu’il peut se passer derrière nous. Et puis surtout, ce serait la meilleure préparation pour la finale de la Coupe de la Ligue. Si on gagne des matchs, on arrivera avec le plein de confiance. C’est très important pour le club, surtout que l’on a vécu une saison compliquée. Je suis arrivé en cours de championnat, j’ai essayé d’amener un peu plus de complicité entre les joueurs. Je sens que les garçons aiment se retrouver et qu’ils sont heureux sur le terrain, c’est le plus important.