DHLigue

Gambie : « Maîtres de notre destin »

21/04/2017 à 17:02

Quelques jours après avoir concédé le nul face au FC Albères Argelès (1-1), le Canet Roussillon FC va vivre un match capital face au FU Narbonne. À deux jours du coup d'envoi, Mike Gambie s'est confié sur cette rencontre qui pourrait amener le club catalan au septième ciel...

Mike, que retenez-vous de ce match nul dans le derby ?
On savait qu’on allait tomber sur une équipe d’Argelès accrocheuse. C’était un derby, comme nous, nos adversaires auraient préféré la victoire. C’est dommage que l’on n’ait pas pu garder cet avantage à dix minutes de la fin. Mais on ne perd pas, c’est le principal. Ce sont tout de même deux points très importants avant la réception de Narbonne.

Justement, comment abordez-vous cette rencontre ?
Ce match résonne comme une finale. Nous avons un groupe uni, qui a de l’envie et de la détermination. C’est le genre de matchs que l’on aime quand on est compétiteur. Une chose est certaine, ce sera une rencontre très disputée des deux côtés.

Avec du recul, quel premier bilan tirez-vous de cette saison?
Il est très positif, on a la chance aujourd’hui d’être maîtres de notre destin. Ce sera à nous d’être sérieux jusqu’au bout. Cette saison est le résultat d’un travail collectif fait par les dirigeants, les entraîneurs et les joueurs. Tout est fait au club pour que l’on soit dans les meilleures conditions. On s’est construit un groupe de qualité, jeune, combatif et avec une belle marge de progression.

Qu’attendez-vous des dernières semaines ?
Le titre de champion (rires) ! C’est l’objectif du club depuis le début de saison. On a travaillé dur à l’entraînement, parfois même très dur. La première place et la montée tant attendues sont les seules récompenses que l’on attend.

À titre personnel, êtes-vous satisfait de vos performances ?
Déjà, il faut souligner que mes performances individuelles sont le fruit du travail collectif fait par mes potes sur le terrain. C’est grâce à eux que je marque autant, j’en profite pour faire un petit clin d’œil à Barbier et Mahieu, qui sont les plus réguliers à me faire marquer. Donc oui, je suis satisfait. Mais je serai encore plus heureux quand l’objectif du club sera en poche.