ReportageJeunes

Julien Torrent : « Éduquer par le sport »

20/04/2017 à 13:52

Lancés en début de saison, "Les Phoenix de Latour Bas Elne" misent tout sur la formation avec de nombreuses équipes de jeunes. Une stratégie qui paye puisque le club est en plein développement. Entretien avec Julien Torrent, l'un des cadres des Phoenix...

Julien, parlez-nous de votre club…
Nous l’avons créé en juillet. Dans un premier temps, nous nous sommes occupés de structurer notre école de football U7 à U15 avec des éducateurs, des accompagnateurs d’équipes, un responsable technique et sportif, et surtout, une philosophie à part entière. Nous souhaitons éduquer par le sport, c’est pour cela que nous sommes très actifs sur le PEF, avec notamment cette action sur l’arbitrage pendant les vacances d’avril, et une opération avec des enfants autistes de l’association « Aurtisme Esperanza 66 ». D’un point de vue sportif, nos jeunes en plateau progressent et prennent du plaisir. Nos U15, qui sont actuellement premiers en Honneur, et les U13 qui sont seconds, sont l’avenir du club. Ils ont un bel état d’esprit et progressent.

Votre club mise tout sur la formation…
Oui, nous n’avons que des équipes de jeunes. La saison prochaine, nous tablerons sur les mêmes catégories avec une équipe U17 en plus. L’acrostiche de la FFF « PRETS (Plaisir Respect Engagement Tolérance et Solidarité) colle parfaitement à notre projet sportif.

Quelles sont vos ambitions ?
De se stabiliser avec le temps et de continuer à former chaque personne voulant encadrer une équipe. Nous souhaitons accompagner chaque enfant avec les capacités qui sont les siennes, et lui faire aimer notre sport qui regorge de valeurs. Des valeurs qui d’ailleurs sont décrédibilisées chaque week-end par le monde professionnel. Nous souhaitons également maintenir les bonnes relations que nous avons avec le District et la Mairie.

À titre personnel, votre poste est essentiel…
Avant tout, il est celui d’un homme passionné par ce sport, et qui s’efforce d’aider chaque membre du club. Je suis le référent des éducateurs, à ce titre, je leur ai donné en début de saison un plan de travail par catégorie. Il faut également leur expliquer le système dans lequel je souhaite voir évoluer les enfants. Je veux donner du sens à notre action, nous nous réunissons une fois par mois pour relever les problématiques et essayer d’y remédier. Je suis également le lien avec le District des Pyrénées-Orientales, étant également membre de la commission des jeunes. Pour terminer, j’ai une activité qui me passionne tout particulièrement. Je suis référent PEF, comme le dit si bien notre CTR, nous formons des citoyens. C’est pour cela que ce dispositif conçu par notre Fédération et très important dans la vie d’un club. Nous ne l’oublions pas, nous sommes le troisième pilier pour nos jeunes, après la famille et l’école.