Coupe du RoussillonSeniors

Salanca n’y va pas en touriste

16/02/2017 à 15:10

En quarts de finale de la Coupe du Roussillon, dimanche, Salanca (PHA) joue sur le terrain de l'AS Perpignan (DHR).

Des entraînements sur un terrain de hand en goudron pour cause de terrain fermé. « Ce n’est pas idéal », juge Rémy Pujol, l’entraîneur de Salanca (PHA). Son groupe joue à l’AS Perpignan (DHR), dimanche, en quarts de finale de la Coupe du Roussillon. « Ca va être compliqué. On manque de rythme », pointe-t-il. « Les joueurs ont envie d’aller faire quelque chose. On ne sera pas dans les meilleures conditions, mais j’ai des joueurs qui ont joué un niveau au dessus. On a du mal à marquer des buts en championnat, donc on le paye, mais on n’y va pas en touriste ni en victime. On y va pour représenter le club. S’il y a une chance, on la prendra. Il faudra bien défendre et surtout éviter d’être mené. Il faudra avoir un maximum de réalisme et ne pas arriver perdant. » Ensuite, ils auront une semaine pour se replonger dans l’objectif du club, « se maintenir » en PHA.