Football

Schiltigheim, la mauvaise série

11/02/2019 à 17:29

Défait à domicile face à Haguenau (2-4) en match en retard de la 18e journée de N2 poule D, Schiltigheim n'avance plus. Stéphane Crucet revient sur cette rencontre.

« Il y a de la frustration car je pense que l’arbitre a tué le match. Ce n’est pas souvent que je critique l’arbitre mais pour une fois je me le permets. Il sort l’un de nos joueurs sur une touche longue, où l’attaquant contrôle et tente un retourné et mon joueur prend dans la foulée le ballon dans la main. Il dit que c’est intentionnel et il lui met un deuxième jaune synonyme de carton rouge. Il plie le match. En contre-partie un des joueurs de Haguenau fait de multiples fautes, dont une où Touré par seul au but et il le crochète par derrière et il ne prend qu’un jaune. Et 30 secondes après, même situation et l’arbitre ne fait que le sermonner et ne lui met pas le deuxième jaune. Il y a deux poids deux mesures et pour une fois ça ne m’a pas trop plu. Après on ne peut s’en prendre qu’à nous même. A 10 on a la chance de revenir une fois, puis une deuxième fois et on prend deux corners et deux buts dans nos six mètres et ça c’est impardonnable. Après on peut égaliser, on tire sur le poteau et sur le contre derrière il y a but. Mais pour moi l’arbitre a faussé le match et puis derrière on s’est mis une balle dans le pied. On aurait pu emporter ce match. En plus, on a trois grosses occasions en début de rencontre avant les faits de jeu, c’est pour ça qu’il faut s’en prendre qu’à nous et ne pas chercher midi à quatorze heures. »