Info Actufoot

Reprise des compétitions : plus que trois scénarios à l’étude ?

02/12/2020 à 11:28

Selon nos dernières informations, la reprise des compétitions de football amateur se fera selon trois grands axes.

La reprise du football se fera en trois temps. D’abord, l’entraînement sans contact pour tous dès le 1er décembre (hier) comme l’a annoncé hier soir la FFF. Puis dans un second temps, sous réserve de l’évolution sanitaire, le 15 décembre, les jeunes et seniors pourront s’entraîner de manière collective (pratique normale, avec contacts). Un point que semble avoir balayé ce matin le Premier Ministre. S’il n’a pas fait de distinction entre la compétition et l’entraînement, Jean Castex a assuré « qu’il ne sera pas possible de rouvrir des sports amateurs collectifs dans les stades le 15 décembre ». Mais alors quand s’effectuera la reprise des compétitions ? Grande question à laquelle tout le monde attend désormais une réponse. Selon nos informations, il ne reste que trois grands axes de reprise des compétitions à l’étude (développés ci-dessous).

Hier après-midi, une nouvelle réunion du groupe de travail sur la reprise des compétitions s’est également tenue. Au total, plus de 20 personnes ont participé à cette rencontre (service des compétitions, service juridique, représentants de la LFA, présidents de Ligues et Districts). Les débats étaient essentiellement animés par Vincent Nolorgues, vice-président de la LFA, désigné animateur du groupe début novembre par la LFA. « Les principes généraux sont actés, ils sont indiscutables mais il peut y avoir des adaptations locales, territoriales (météo, taille des championnats différentes d’une Ligue à l’autre…)« , nous confie-t-on avec grande prudence. Le souhait de tout le monde est de terminer le championnat normalement. »

Si certains Districts et Ligues avaient déjà pris les devants, ils sont désormais tous invités à annuler les coupes départementales et régionales. Au niveau des montées et descentes, elles se feront de « manière classique » et non comme l’an dernier. Le Comex du 16 avril avait en effet décidé pour les championnats régionaux et départementaux de maintenir le nombre de montées « classiques » et exceptionnellement de ne faire descendre qu’une équipe par poule d’un même championnat (au lieu de 2, 3 ou plus). « On reviendra aux règlements initiaux, c’est à dire ramener la taille des poules à la normale », précise-t-on encore.

Quel calendrier de reprise ?

Rien n’est encore totalement figé puisque la situation sanitaire est en constante évolution. Le groupe de travail attend les prochains retours des autorités pour arrêter des dates. « Les scénarios seront proposés définitivement le 11 décembre à l’ordre du jour de l’Assemblée Générale de la LFA où des décisions seront arrêtées« , nous précise-t-on.

Ces scénarios seront présentés sous la forme de plusieurs propositions, en fonction de la date de reprise et du nombre de journées mises à disposition jusqu’à fin juin. « On ne peut pas faire jouer tous les dimanches, ne serait-ce que pour organiser la tenue des matchs en retard. En général dans un calendrier, on a trois journées et une journée de rattrapage », nous explique nos sources. « On a deux soucis : respecter les joueurs en les faisant jouer un maximum au football et leur assurer des compétitions justes quant aux résultats et à l’équité. »

Les trois scénarios de reprise des compétitions fixés

Première possibilité (1) : Il est possible de replacer toutes les journées de championnat avant le 30 juin (date limite). Les matchs aller sont joués et ensuite les matchs retour. S’il n’y pas d’autres péripéties, le classement est normal et les textes existants s’appliquent.


Deuxième possibilité (2) : Si dans le même cas de figure (cas 1. avec pour principe d’aller à la fin de saison normalement), les organisateurs se rendent finalement compte qu’il est impossible d’aller à terme [il y a des péripéties (retour du Covid, météo…)]. A ce moment-là on appliquera le quotient au moment de l’arrêt (points pris par match). Les équipes sont promues ou reléguées avec ce quotient. La légalité de cette décision avait été confirmée par le Conseil d’Etat la saison dernière.


Troisième possibilité (3) : Si, dès aujourd’hui, les institutions se rendent compte qu’il n’y a pas assez de dates pour reprogrammer toutes les journées, ils proposeront un scénario de remplacement. Les matchs aller devront être terminés avant d’entamer une phase inédite de fin de saison. « Dès que toutes les matchs aller sont finis, on va mettre en place un autre scénario, qui est celui éventuellement de faire des poules d’accession et de maintien« , nous précise nos sources. Le système playoffs/playdowns est donc bien à l’étude.

Les principes généraux de cette reprise des compétitions devront être validés par la FFF. Ils seront ensuite présentés à l’Assemblée Générale de la LFA, le 11 décembre prochain. Plus la date de reprise des compétitions est tardive, plus on se dirigera vers la troisième possibilité.

Qu’en est-il de la Coupe de France ?

« On n’a pas évoqué la Coupe de France car le Football Amateur traite les compétitions Ligues et Districts. Tout ce qui est national dépend des services des compétitions nationales de la Fédération. Ca sera réglé directement par la FFF et le Comex. » Voilà qui est plus clair. Les scénarios de reprise ne concernent que les championnats régionaux (y compris N3, géré par la Ligue mais fédéral) et départementaux. La reprise du National 2 sera fixée indépendamment par la FFF.

Photo : DR

☟ CONTINUEZ VOTRE LECTURE ☟