InterviewN2

Arnaud Marcantéi (Chamalières) : « On est certainement l’un des seuls clubs qui ne se met pas en danger »

25/03/2020 à 11:24

Le FC Chamalières est en quelque sorte un OVNI en National 2. Avec un budget de 380 000 euros annuels, le club du Puy-de-Dôme, promu au quatrième échelon du football français cette année, ne subira lui pas de grosses pertes au niveau économique. Et pour cause, à l'inverse de plusieurs adversaires de la poule, il ne croule pas sous les emplois salariés et les contrats fédéraux de joueurs. Son entraîneur et manager général Arnaud Marcantéi décrypte la situation de son club et évoque son avis quant à la suite à donner à la compétition en N2.

Le football est-il totalement secondaire aujourd’hui ?

Dans l’état actuel des choses, le foot passe après la vie de milliers de personnes. Il faut tout faire dans un premier temps pour retrouver une vie normale et le foot est donc un peu secondaire surtout à notre niveau. On pense à ses proches, au fait de rester confiné et aux gens qui travaillent dans le milieu médical. Beaucoup n’avaient pas vraiment compris qu’il fallait rester à la maison et ces derniers jours montrent une évolution dans le bon sens.

Comment votre effectif N2 gère-t-il cette période ?

Le programme a été très vite fait. Ils doivent essayer de s’entretenir sur le plan physique, notamment en faisant du foncier tant bien que mal. Etant donné qu’on n’a pas de date de reprise déterminée, il est compliqué de donner un programme spécifique. Faire attention à son hygiène a été demandé et c’est primordial. Ils doivent aussi faire du renforcement musculaire.

« A Chamalières, on se concentre plus sur la vie sociale et sur le virus »

Beaucoup de clubs craignent des représailles économiques importantes. Et vous ?

On est certainement l’un des seuls clubs de N2 qui ne se met pas en danger. On a 380 000 euros de budget annuels (certains clubs amateurs de la poule dépassent largement le million Ndlr) et pas de joueur sous contrat fédéral. On est que deux salariés, un qui peut faire du télétravail et moi au chômage forcé.  Le club vit de sa buvette, des licences, de quelques sponsors et des subventions municipales. Pour vous dire, au mercato d’hiver, on a eu besoin de se renforcer et on a pris les deux premiers contrats à mi-temps du club. Toute l’année, on se plaint d’être le plus petit budget, mais là, ça nous arrange par rapport à nos concurrents (sourire). A Chamalières, on se concentre plus sur la vie sociale et sur le virus. C’est pour cela que le foot n’est pas forcément notre priorité aujourd’hui.

Existe t-il une solution miracle qui peut contenter tout le monde pour la suite à donner aux championnats ?

Dans tous les cas, la décision qui sera prise ne contentera pas tout le monde. Dans ces conditions, c’est quasi impossible de reprendre. On va connaître une période de repos de cinq semaines qui va représenter une coupure plus longue qu’une trêve estivale. Derrière, on reprendrait en période de chaleur avec neuf matches à jouer. Là, c’est l’aspect physique et le mental des joueurs qu’on attaquerait. On va demander à certains clubs qui n’ont plus à rien à jouer d’étirer la saison ? Sans compter qu’on demande déjà aux joueurs en début de saison, du moins à notre niveau, d’être présent pour la reprise en juillet et donc de poser les congés en juin. Ce qui est aussi mon cas. Et là il faudrait que tout le monde fasse une croix dessus. Des équipes vont forcément baisser le pied et fausser le championnat. J’ai lu sur votre site une solution intéressante, celle de Franck Priou (le coach d’Endoume). Il propose de faire monter les premiers, de ne faire aucune descente et donc d’élargir les poules la saison prochaine. C’est la formule, du moins au niveau N2, où il y aurait le moins de clubs lésés, à part les deuxièmes forcément. Dans notre poule, Sète a par exemple beaucoup d’avance en tête. Cette solution ferait toujours moins de lésés que si on fait une saison blanche ou une saison gelée. Et je dis cela alors que ce sont deux options qui nous maintiendraient en N2.

☟ CONTINUEZ VOTRE LECTURE ☟