Interview

Axel Raga : « J’avais l’objectif de marquer 20 buts »

15/06/2018 à 18:01

Axel Raga a réalisé une saison pleine avec le groupe R1 de l'AS Lyon-Duchère, participant activement à sa montée en N3. Auteur de 20 buts en championnat, le buteur a eu l'opportunité de taper à la porte du groupe National (1 titularisation, 2 remplacements). Grâce à ses bonnes performances au sein du collectif de Ludovic Assemoassa, le jeune attaquant de 20 ans a gagné sa place à temps plein dans le groupe de Karim Mokeddem. Il revient avec nous sur sa saison et sa progression. Entretien.

Cette défaite contre Salaise en championnat lors de la dernière journée, n’entâche pas trop la fin de saison ?

C’est dommage, c’est sûr. Après, ça c’est plus joué dans les têtes. On a senti que la motivation de l’équipe était inférieure par rapport à d’habitude. Eux été déterminés puisqu’ils se battaient encore pour le maintien. On a vu une vraie différence au niveau de l’envie et de la motivation

Comment abordez-vous la finale de la Coupe du Rhône contre MDA Chasselay, une équipe que vous connaissez bien ?

Il faut conclure sur une bonne note, pour être satisfait de notre saison à 100%. Comme on dit, ce serait un peu la cerise sur le gâteau !

Quel bilan tirez-vous de cette saison d’un point de vue collectif et individuel ?

Collectivement, nous avons acquis la montée en N3, et c’est toujours bien pour un club ambitieux d’avoir son équipe réserve au niveau national. Pour mon cas, il faut savoir que, lorsque j’ai appelé Ludo Assemoassa (le coach du groupe réserve), j’avais passé une année blanche. Il m’avait dit que ça allait être compliqué de jouer avec lui, que je devais jouer avec la R3. On peut dire que j’ai remporté notre duel de paroles (rires), puisque j’ai terminé meilleur buteur cette saison en R1. En milieu de saison, je m’étais fixé l’objectif de marquer 20 buts, et j’y suis arrivé au dernier match justement

Ce titre de meilleur « scoreur » de l’année en Régional représente-t’il une fierté ?

Vu d’où je viens, c’est une grosse fierté. Je remercie évidemment mes coéquipiers qui m’ont bien servi cette saison. Il y avait pas mal d’automatismes entre nous, ils savaient où j’allais terminer dans la surface !

Vos poursuivants étaient assez loin…. Le deuxième lorgnait à « seulement » douze buts.

Ça fait plaisir, c’est le travail qui paie. J’espère que cela va continuer en National maintenant !

Justement, une intégration permanente au sein du groupe National germait forcément dans votre esprit ?

Pour tout vous dire, en début de saison, j’avais créée un programme individuel, avec l’aide du préparateur physique du groupe R1, Alex Minal. Je l’avais intitulé le « programme de réussite : Objectif national ». Il a porté ses fruits, et je vais essayer d’en créer un nouveau pour la saison qui arrive : « Jouer en National : Me faire une place… »

Lors de l’entretien individuel de fin de saison avec le coach, que s’est-il dit ?

J’ai eu un entretien avec le coach, Karim Mokeddem et Mohamed Métoui. Ils m’ont dit qu’il voulait que je fasse partie du groupe National à part entière. De mon côté, j’ai décidé de rester au club. J’ai senti que ça pouvait être possible de s’intégrer, et pour être honnête, je me sens bien à la Duchère, c’est mon club de cœur on va dire ! Je ne me sentais pas de partir. Et je me dis, que, même si je joue pas en N1, j’aurais la réserve en N3 qui reste un bon niveau. Des clubs me suivaient (un club de N1 et un club de N2 étaient sur les rangs) mais je pense avoir fait le bon choix.

 

Crédit photo : Lyon-Duchère AS