Interview

Axel Raga (Lyon-Duchère) : « Monter plus haut ! »

16/11/2017 à 15:39

Il y a des jours où tout vous réussi sur le terrain. Samedi dernier, Axel Raga a vécu un après midi de rêve. L'attaquant de la réserve de Lyon-Duchère a inscrit un quadruplé contre Rhône Vallée, et a largement contribué au large succès de son équipe (7-1). L'attaquant de 20 ans, passé notamment par le Cascol, l'OL, Caluire et les U19 Nationaux du Mans, est revenu sur la performance collective et individuelle du jour

Axel, vous avez frappé un grand coup avec le succès (7-1) contre le FC Rhône Vallées…

« C’était le deuxième contre le troisième ! Il y avait un fort enjeu. On était très motivés pour cette rencontre et donc passer devant eux. Il faut savoir qu’on n’a jamais perdu au Stade de la Sauvegarde. J’ai la chance de marquer tôt dans la rencontre, cela nous a fait du bien pour la suite de la rencontre. On se fait ensuite égaliser, comme à notre habitude, sur coup de pied arrêté »

Vous vous êtes remobilisés à la mi-temps ?

« On s’est parlé. On a vu que leur bloc était assez haut sur le terrain, on s’est dit qu’on pouvait les « enterrer », qu’on avait les moyens de leur faire mal. Ensuite, j’ai mis mon quadruplé. On a bien joué les coups offensivement, en nous appuyant sur nos points forts, en particulier la vitesse »

Que représente ce quadruplé à vos yeux ?

« Un petit aboutissement, une étape. Je suis un gros bosseur, j’ai connu des moments compliqués la saison dernière, avec une demie saison blanche et une autre où j’ai peu joué (avec la réserve de Chasselay). J’ai pris la décision de revenir à La Duchère cette année, ces quatre buts font du bien pour la confiance »

On imagine que vous ne comptez pas vous arrêter là. Jusque où souhaitez-vous aller ?

« Bien sûr, mon objectif personnel est de monter plus haut (avec le groupe National 1). Je souhaite marquer le plus de buts possible avec la DH pour y parvenir. Je travaille dur pour cela. J’ai également dans un coin de ma tête, à moyen terme, l’ambition d’être sélectionné avec l’équipe nationale de Martinique »

Karim Mokeddem est-il présent à vos rencontres ? Avez-vous le sentiment d’être suivi à l’étage au-dessus ?

« Il n’est pas physiquement présent aux matches, mais il y a une bonne communication à la Duchère entre les différe nts groupes. On sait qu’il n’est pas sourd (rires). La vérité reste le terrain, c’est lui qui parle ! »