Jeunes

Ayoub Meftahi, la pépite du FC Lyon prête à prendre son envol

23/05/2019 à 17:04

Véritable leader technique des U17 Nationaux du FC Lyon, structure amateur devenu championne de sa poule U17 devant l'OL et l'ASSE, Ayoub Meftahi (10 buts, 13 passes décisives) possède un profil atypique qui n'a pas échappé à de nombreux centres de formation professionnels. Découverte. (Crédit photo : Ballin.co).

Ses qualités techniques naturelles ont fait de lui un rouage essentiel du collectif lyonnais, véritable rouleau-compresseur dans sa poule U17 National (22 victoires, 1 nul, 3 défaites). Titulaire indiscutable au sein du onze de départ de Jordan Gonzalez, Ayoub Meftahi a débuté la saison en tant qu’ailier pour finalement être repositionné dans le cœur du jeu en cours de saison. Une réussite totale. « On l’a replacé en numéro 8, voire 10. On s’est dit que ses caractéristiques techniques et de passe colleraient bien à ce nouveau poste. Cela a été une vraie révélation » confirme son éducateur au FCL. Auteur de 2 buts lors de la première phase, il en a inscrit huit de plus sur la deuxième partie dans un rôle plus axial. « C’est un joueur qui aime toucher le ballon, faire jouer l’équipe. Il a eu d’excellentes statistiques cette saison avec 10 buts et 13 passes décisives. Il a été notre leader technique toute la saison » appuie encore son coach. Au contraire de cinq de ses coéquipiers de la même génération qui ont déjà signé avec des clubs pros (Dijon deux fois, Toulouse, Nice, Bordeaux), le milieu de terrain attend toujours son heure. « Le groupe n’a pas trop compris pourquoi il ne signait pas avec un club pro » reconnait Jordan Gonzalez, qui tente d’en expliquer les « raisons ». « Souvent, les gens qui viennent voir l’équipe ressortent Ayoub en premier. Mais il a un profil un peu atypique, il est déjà assez développé physiologiquement, trapu. Les clubs professionnels le connaissent tous, mais ils pensent pour la plupart que le joueur est arrivé à maturité. Ils ont cette petite appréhension qui est dommage. J’aurais pu être d’accord au regard de la première partie de saison, mais sur la deuxième… il s’est révélé à un nouveau poste, tout en montrant de la combativité dans les efforts défensifs, ce qu’il ne faisait pas forcément tout le temps en tant qu’ailier ». Concrètement, aux yeux des recruteurs, Ayoub Meftahi ne possède pas le « prototype » morphologique qu’on retrouve fréquemment en centre de formation. « Il a un profil différent de ce qu’on peut trouver dans les centres, parce que c’est un joueur qui aime dribbler, prendre des initiatives. Mais ce n’est pas impossible que ce soit un joueur qui intègre une structure pro à 18 ans, en passant par la N3, N2 voire le National au préalable » estime encore son éducateur. Et ce serait un moindre mal, même si au vu de sa saison et de certaines aptitudes et gestes de classes montrés notamment en 1/4 de finale du championnat de France contre Montrouge (voir vidéo ci-dessous), on serait curieux de voir cette pépite du FC Lyon0 au côté ou en face de ses camarades à l’échelon supérieur…

Crédit photo/vidéo : Ballin.co / robotcameraman.com