National 1Budgets

Les budgets prévisionnels du FCVB et de Lyon-Duchère AS en N1

09/08/2018 à 13:06

La semaine dernière, France Football a présenté, comme chaque année, l'ensemble des clubs évoluant au sein du championnat National 1 (organigramme, historique, effectif etc) dévoilant ainsi les budgets prévisionnels des clubs

Promu en National 1, le FC Villefranche-Beaujolais, ne fait pour autant pas partie des plus petits budgets. En effet, au moins trois clubs dont les budgets ont été relatés par France Football, figurent derrière le FCVB, dont le budget prévisionnel est de 1,75 millions d’euros. A titre de comparaison, la JA Drancy, nouveau venu au sein du championnat National 1, détiendrait un budget de 750 000 euros. Celui de l’Entente Sannois-Saint-Gratien, qui effectue sa deuxième saison au troisième échelon français, affiche 690 000 euros. Enfin, le Pau FC, de retour en National depuis 2016, présente un budget légèrement inférieur (1,7 M) à celui des Caladois.

Du côté de Lyon-Duchère AS, le budget atteindrait les 2,2 millions d’euros. Engagé en N1 pour une troisième saison de suite, le club du président Mohamed Tria progresse, mais affiche un budget bien loin de structures désireuses de retrouver rapidement le monde professionnel. Le Mans FC, promu en National, présente un budget de 4,5 millions d’euros. Tours, le FBBP01, et Quevilly-Rouen formations reléguées de Ligue 2, se situent respectivement à 4 et 3,5 millions d’euros (pour les deux derniers clubs cités). Fort heureusement, le football n’est pas qu’une question de budget, qui plus est en National. Dernier exemple en date : l’AS Béziers, brillant deuxième la saison dernière (1,7 million d’euros de budget) ou encore Créteil (6 millions d’euros et relégué en National 2…).