Ligue 1J8

Compte-rendu et réactions après OL-Monaco

25/10/2020 à 23:44

Retrouvez le compte rendu complet ainsi que les réactions des entraîneurs après la victoire de l'OL face à Monaco (4-1) pour le compte de la 8e journée de L1. (Photo : Icon Sport).

Le choc des mastodontes privés d’Europe cette saison aurait pu donner lieu à une opposition équilibrée. Mais la première mi-temps ratée d’une formation Monégasque joueuse mais désorganisée n’a pas laissé beaucoup de place au suspense.

Soirée portes ouvertes côté monégasque

L’ASM semblait pourtant mieux entrer dans le match, agressant l’OL dès les premiers instants en confisquant le ballon. Conséquence du bloc haut monégasque, les Lyonnais se créaient des situations en contre-attaque et finissaient par s’installer progressivement dans la moitié de terrain adverse. Après une grosse alerte sur la cage de Lopes, Aouar, alerté en profondeur, servait un Memphis Depay délaissé en pleine surface qui ajustait Lecomte au point de penalty (12′). 1-0. Les débats s’équilibraient après l’ouverture du score lyonnaise sans perdre en intensité. Dangereux en transition, les hommes de Rudi Garcia faisaient le choix de laisser le ballon aux Monégasques et concédaient plusieurs situations près de leurs cages. Un choix payant puisque sur une nouvelle balle de contre venue de la droite, Kadewere servait Toko-Ekambi qui s’en allait doubler la mise (2-0, 34′). Le pari lyonnais était définitivement validé par un troisième but inscrit sur penalty signé Houssem Aouar (3-0, 41′) suite à une faute discutable sur Toko-Ekambi, décidément très remuant dans ce premier acte. Dès lors, s’interroger sur le bien fondé du « tout offensif » monégasque semblait légitime tant les espaces laissés aux attaquants paraissaient béants. Et un nouveau but de « KTE » trois minutes plus tard, exploitant une incompréhension entre les deux membres de la charnière centrale, Badiashile et Florentino aux abois ce soir, symbolisait à lui seul la fébrilité criante des hommes de Niko Kovac ce soir (4-0, 44′).

L’OL se replace

La seconde mi-temps démarrait sur des bases identiques. Les Monégasques réduisaient l’écart sur penalty par Ben Yedder dès l’entame (4-1, 48′) et pouvaient croire en un impossible come-back.  Pragmatiques, les joueurs de l’OL se remobilisaient pour laisser passer l’orage et retrouver progressivement leur emprise, à mesure que leurs adversaires se fatiguaient à essayer de briser le verrou mis en place par Marcelo et ses coéquipiers. Les vingts dernières minutes auraient pu même les voir inscrire un cinquième but, par Dembélé notamment. Plus équilibré qu’en première mi-temps, l’ASM ne sera pas parvenu à inquiéter des Lyonnais, qui recollent au haut de tableau avec ce second succès consécutif (6èmes, 13 points). A l’inverse, les Monégasques sont relégués au 12ème rang, tout en restant au contact de la première moitié de tableau (11 points).

L’homme du match : Karl Toko-Ekambi

Double buteur à Strasbourg, l’attaquant lyonnais a récidivé ce soir. Et avec la manière ! Souvent sollicité sur les phases de transition, il a été à la conclusion du second but après une offrande de Kadewere, puis d’un quatrième but plein de roublardise en fin de première mi-temps. KTE s’est ensuite mis au service de ses coéquipiers pour faire bloc devant les assaut monégasques, avant de ressurgir en fin de match. Où il aurait pu être décisif à plusieurs reprises . Avec des prestations de ce calibre, Toko-Ekambi pourrait bien faire partie des indéboulonnables du onze de Rudi Garcia cette saison.

Les réactions (source : Téléfoot)

Niko Kovac (entr. AS Monaco) : « Nous avons pris beaucoup de mauvaise décisions, nous ne méritions pas mieux. Je suis très mécontent. En 1ère mi-temps, tout a été de travers. Je ne pense pas que ça soit un problème de choix mais plutôt d’attitude. »

Rudi Garcia (entr. OL) : « Avant, nous n’étions pas en réussite, maintenant nous sommes réalistes. Cela prouve que nous avions raison de ne pas nous inquiéter. Je n’oublie pas qu’en première mi-temps, Antho  (ndlr : Lopes) fait deux grands arrêts et nous permet de rentrer avec ce score à la pause. Nous aurions aimé faire une meilleure deuxième mi-temps, mais j’ai aimé deux choses : nous nous sommes procurés beaucoup d’occasions et nous avons mieux défendus. Nous avions décidé d’avoir des espaces à exploiter en laissant le ballon à Monaco et nous l’avons bien fait. Le seul point noir reste l’expulsion de Melvin Bard, que je trouve très sévère. Gagner 4-1 contre un concurrent direct, c’est très bien. Nous ne sommes pas encore où nous voulons être, nous sommes 6ème. Il faudra être capable d’aller faire un résultat à Lille. »

Anthony Lopes (gardien OL) : « Nous avons eu beaucoup d’opportunités pour mettre le cinquième, mais l’essentiel est là, les trois points sont là, c’est ce qu’il faut retenir. Nous savons que pour atteindre la Ligue des Champions, nous avons besoin de faire une série pour nous installer définitivement dans les trois premières places. Nous n’en sommes qu’à deux victoires pour l’instant, en espérant enchaîner à Lille puis lors du derby. »

 

☟ CONTINUEZ VOTRE LECTURE ☟