Interview

Eladj Gueye : « J’aime bien avoir cette pression »

04/04/2018 à 12:15

Le FC Pontcharra Saint-Loup (D1) a réalisé une énorme performance collective pour faire tomber le FC Limonest Saint-Didier (R2) lors des 8ès de finale de la Coupe du Rhône. Il a aussi pu compter sur les prouesses de son gardien, Eladj Gueye, lors de la séance des tirs au buts, dans laquelle le portier local a sorti les trois tentatives adverses. Interview.

Eladj, comment jugez vous votre performance collective et individuelle, avec notamment trois buts encaissés dans la rencontre mais trois tirs au but stoppés lors de la séance fatidique ?

Le succès est d’abord collectif. On s’est préparé toute la semaine en réalisant de bons entraînements. Ces derniers temps, on était un peu en difficulté. On dominait sans gagner. On a retrouvé un groupe vraiment performant contre Corbas (6-2). Cela nous a permis de bien préparer Limonest. On était en place, mais on prend des buts par manque de concentration au niveau du marquage. Après, ils ne s’attendaient pas a ce que ce soit aussi difficile contre nous. On a pressé haut, on les a empêchés de jouer, Moi, personnellement, sur le deuxième but j’ai été un peu juste. Je m’en voulais, mais j’étais serein et j’ai fait mon boulot aux tirs au but. Mais c’est le collectif que je mets en avant

Est-ce un record pour vous dans une séance de tirs au but ? Est-ce un exercice que vous appréciez particulièrement ?

En Coupe oui, c’est la première fois j’arrête trois tirs ! J’aime bien avoir cette pression. J’ai parlé avec mon coach des gardiens, Nicolas Puydebois. Il m’a demandé comment j’aimais la jouer d’habitude. Je lui ai donné ma technique sur cet exercice, on était d’accord. Après, je ne m’entraîne pas pour les tirs au but en particulier. Là,  je voulais vraiment la victoire au bout

Vous avez éliminé une des meilleurs équipes de la compétition, quelles sont vos ambitions désormais ?

Honnêtement, la Coupe, c’est un bonus pour nous. La priorité, c’est d’obtenir cette montée en Ligue, ratée l’an dernier pour un point, et qu’on a toujours en travers de la gorge. Au prochain tour, on prendra ce qu’on nous donnera, mais on a une équipe pour affronter tout le monde !

Crédit : FCPSL