Interview Enzo Reale

Enzo Reale : « Certain que je vais m’épanouir à La Duchère ! »

03/08/2017 à 18:26

Enzo Reale s'est engagé il y à quelques jours pour un an avec Lyon-Duchère , après avoir fait toute la préparation estivale dans le groupe de Karim Mokeddem. Auteur de deux buts en quatre matches amicaux, le milieu de terrain formé à l'OL a retrouvé de belles sensations sur le terrain ainsi qu'au sein du groupe duchérois. S'il vient de connaître un petit pépin physique l'empêchant de disputer la première journée à Chambly, Enzo Reale est déterminé à se relancer en réalisant une belle saison avec Lyon-Duchère. Interview

Enzo, pour commencer, un petit mot sur ta signature avec Lyon-Duchère ?

« Je suis très heureux d’être ici ! Même si j’ai un petit pépin physique (élongation) qui ne me permet pas de jouer ce premier match à Chambly, j’espère être sur pied la semaine prochaine. J’ai hâte de retrouver la compétition »

Tu t’es montré plutôt à ton aise lors de ta présaison avec le club ?

« Oui, Karim (Mokeddem) m’avait appelé pour que je vienne m’entraîner. Je me suis bien senti aux entraînements et lors des matches amicaux, lors desquels j’ai eu la chance de marquer par deux fois (contre Châteauroux et Consolat) »

Te voyais-tu déjà signer ici dès le début de la préparation ?

« Non pas forcément, j’avais quelques touches ailleurs, je ne savais pas trop où j’allais m’engager. Des clubs étrangers étaient intéressés, dont des pays exotiques comme la Roumanie ou le Kazakhstan, mais j’ai préféré rester en France pour rebondir, c’était la meilleure solution »

Tu as fait le choix humble, de redescendre d’un niveau pour relancer ta carrière après une saison assez particulière

« Oui, je me suis dit que pour repartir sur le bon pied, il fallait être capable de redescendre un cran en dessous. J’ai connu une saison blanche, je ne pensais pas que cela m’arriverait un jour. En m’entraînant avec la réserve de l’OL, j’ai pu être auprès de ma famille, je me suis aussi rendu compte que le football, c’est ce que j’aime ! »

La Duchère, c’est un club où tu peux t’épanouir cette saison?

« Je suis certain de pouvoir m’y ‘épanouir. Je prends déjà du plaisir depuis mon arrivée que ce soit aux entraînements, ou en matches amicaux. Et je suis entouré de joueurs que je connais bien et que j’apprécie ! »

La philosophie de jeu de Karim Mokeddem correspond à tes qualités de footballeur ?

« Oui, le coach c’est quelqu’un qui a beaucoup de bonnes idées et qui prône un football ambitieux, technique. On n’est pas suicidaire, mais on joue un jeu offensif. Il donne également beaucoup dans la gestion, regarde et étudie beaucoup de matches. Il travaille comme un professionnel. Mon poste ? Ce sera six ou huit, pourquoi pas en rampe de lancement en fonction des matches et du système de jeu »

Enzo Reale il marque combien de buts et de passes décisives cette saison ?

« Individuellement, une saison à huit ou dix buts serait pas mal ! Avec quelques passes décisives bien sûr ! (rires). Mais mes objectifs sont d’abord collectifs, je veux réaliser une belle saison avec La Duchère ! ».

TG – Actufoot69


Le mot de Karim Mokeddem sur Enzo Reale (Source : Le Libéro Lyon)

« C’est une bonne surprise ! Mais ça fait un an qu’il n’a pas joué, il faut qu’il retrouve ses jambes avant toute chose. Il ne faut pas avoir de grands espoirs tout de suite en Enzo, il faut lui laisser le temps. La préparation s’est bien passée, mais là par exemple il a un petit bobo. Ça veut dire qu’il va falloir être vigilant et bien gérer l’après-saison blanche. Sa force, c’est sa VMA. Il est capable de répéter les efforts à volonté. Après, il faut aussi qu’il se gère dans la répétition des efforts explosifs, dans l’enchaînement des séances et dans la vie avec un groupe ».