Saison 2018/2019N2

Eric Guichard (MDA Chasselay) : « La vérité, c’est ce week-end »

10/08/2018 à 9:36

La saison 2018/2019 débute ce week-end pour MDA Chasselay et les autres N2. En apéritif, c'est un gros morceau qui s'avance dans le Rhône, le SC Toulon. Eric Guichard espère que ses hommes vont éviter l'indigestion.

Quel bilan tirez-vous de la préparation ?

Globalement, c’est plutôt positif. On a pu travailler dans de relatives bonnes conditions, malgré une forte chaleur. Le bémol, c’est que quelques garçons ont eu des pépins physique. Je préfère quand on entame la saison avoir la totalité de l’effectif, mais là j’ai été obligé de ralentir la quantité de travail et certains qui sont à l’arrêt vont perdre le bénéfice de la préparation. Est-ce que ce sont des cadres ? Qu’ils le soient ou pas, quand on entame une saison avec 23-24 joueurs, c’est pour les amener en pleine forme.

Vous avez beaucoup recruté offensivement.

Ce sont des profils recherchés. Mamadou Dicko et Mohamed Bentahar dégagent à fois de la puissance et de la vitesse, ça nous intéressait. Chris Bitsamou et Victor Sanb vont très vite, ils percutent. Le seul profil atypique, c’est Sabri Hattab, qui peut apporter en fixation. Il est davantage dans la qualité de déplacement et de finition. On a essayé d’avoir un secteur offensif avec de la puissance, de la vitesse mais aussi de la variété dans les choix pour avoir d’autres options.

Attendez-vous d’autres joueurs ?

Non. On va voir comment va se dérouler le début de championnat. L’effectif est équilibré. On avait des besoins dans le secteur offensif, on a recruté. Au milieu de terrain aussi, avec des profils intéressants et variés, comme défensivement. Des jeunes sont là pour donner un coup de main. Après, la vérité est celle de la compétition. On peut avoir fait des amicaux cohérents, la vérité, c’est ce week-end.

Qu’en est-il du départ de Steed Malbranque ?

C’est entre mon président et lui. Ce n’est pas spécialement un choix de ne pas le conserver. Les bons joueurs sont toujours les bienvenus, lui en est un. Ca ne s’est pas fait. Il a peut être d’autres orientations à donner à sa vie personnelle plutôt que professionnelle.

Que visez-vous cette saison ?

Je vais aller tout de suite à mon objectif, c’est ce premier match. On affronte tout de suite un cador. On rentre dans le vif du sujet, qui est un bel adversaire. Je ne vais pas plus loin. Je m’attends à une saison difficile, avec une orientation de poule vers le sud. Quelques grosses équipes vont se présenter. Si je dois donner un objectif, j’aimerais titiller les 5 premières places, mais avant, je veux voir ce qu’on est capable de faire.

Débuter contre une équipe comme le SC Toulon, est-ce un avantage ?

Je ne sais pas. On n’a pas le choix (sourire). C’est le calendrier qui nous donne cette opportunité. On sait que ce sera un gros match à disputer. Il faudra se mettre à hauteur. Je suis plutôt confiant, j’ai envie que les gars s’éclatent dans ce championnat. Ca fait un mois qu’on travaille, j’ai envie de voir ça en compétition.

Crédit : MDA Foot