Coupe de France

Fernando Meireles : « Deux équipes qui essayent de jouer au football »

14/09/2018 à 13:03

Fernando Meireles a accepté de relever le challenge avec le groupe R2 de l'AS Bron au côté de Laurent Desfayes. Il revient sur son choix, et livre son ressenti sur ce début de saison avant d'affronter Bords de Saône au troisième tour de la Coupe de France.

Comment s’est déroulée votre nomination ?

Ca c’est fait vraiment par hasard. J’étais en vacances, Laurent (Desfayes) m’a appelé. J’ai réfléchi un peu et le fait qu’on se connaisse très bien, qu’on soit ami a pesé dans mon choix. Tout comme le fait que je suis en contacts avec Badis depuis deux, trois saisons concernant Bron.

La reprise s’est parfaitement bien goupillée pour votre groupe. Un troisième tour de Coupe de France, et une belle victoire à Chavanay en championnat (0-2)…

C’est surprenant. On avait des gros soucis d’effectifs à la reprise, on avait très peu de joueurs. C’était inquiétant, bien qu’on ait comme tous les clubs, cinq semaines de préparation. C’était un point important et qui me faisait peur. Cette victoire est très intéressante

L’AS Bron a vécu un beau parcours en Coupe de France l’an dernier. Comment l’abordez vous cette saison ?

C’est difficile de se projeter. C’est aléatoire… Il y a les tirages, la forme du moment, l’adversaire. Bords de Saône, on a fait une opposition contre eux lors de la préparation estivale. J’ai aussi quelques anciens joueurs qui jouent en face. On se connait. Ca va être un beau match entre deux équipes qui jouent au football. C’est toujours mieux pour le spectacle (sourire).

 

Crédit photo : Le Progrès