After Conf'

Grégory Coupet en veut à l’OL et à Juninho

02/07/2020 à 18:42

Grégory Coupet est revenu plus en profondeur sur les coulisses de son départ de l'Olympique Lyonnais, où il était en fin de contrat, pour Dijon. Et légende du club rhodanien a, comme à son habitude, parlé avec son coeur.

Son départ de Lyon

Je ne demandais pas d’augmentation, ni quoi que ce soit. Je demandais juste si l’aventure continuait ou pas. On ne savait pas me le dire. Je ressens une incompréhension. Déjà, la saison précédente, ils avaient recruté Tatarusanu sans même m’en parler. J’avais demandé en janvier-février ce qu’ils comptaient faire de mes gardiens et j’en profitais pour glisser accessoirement « qu’est-ce qu’on fait puisque je suis en fin de contrat ? » Je n’avais pas de réponse.

Snobé par Juninho, relations fraîches avec Garcia

Durant le confinement, j’essayais d’avoir des nouvelles. Mais toujours pas. Quand ils ont annoncé la fin du confinement le 11, j’ai envoyé un message à « Juni » pour lui dire que ce serait l’occasion de provoquer une réunion de visu avec Rudi Garcia, lui et moi-même. Pas de réponse. J’ai envoyé un mail à « Juni » avec en copie Rudi (Garcia) et Vincent (Ponsot) et je n’ai eu aucune nouvelle des trois. Qu’est-ce que je devais faire ? J’aurais préféré qu’on me dise les choses simplement. Avec l’entraîneur, on n’avait pas d’atomes crochus. On avait une vision un peu différente de ce qu’est le management, le côté collectif. C’est comme ça. C’est pour ça que je pense que je n’ai jamais eu de retour avec lui et de possibilité de parler concrètement de ce qu’il comptait faire. C’est comme si c’était un peu opaque. »

 

☟ CONTINUEZ VOTRE LECTURE ☟