ITWASSP

Ludwig Lahaye : « Je n’ai pas hésité longtemps à rejoindre Saint-Priest ! »

17/07/2017 à 18:00

Ludwig Lahaye fait partie des neuf recrues estivales du groupe N2 de l'AS Saint-Priest. S'il a connu une saison collectivement difficile du côté de l'Ile Rousse, ponctuée d'une descente de CFA2 en DH, le milieu offensif de 24 ans a su se démarquer en réalisant de bonnes performances, notamment lors des confrontations aller-retour contre l'équipe Sang et Or. Il s'est confié sur sa signature et son arrivée à Saint-Priest lors d'un entretien pour Actufoot69. Rencontre.

Ludwig, dans quel état d’esprit arrives-tu à l’AS Saint-Priest ?

« Je suis prêt pour la guerre, déterminé à faire ma place ! Je suis surtout très heureux d’être enfin arrivé, car j’ai connu de petits problèmes sur l’autoroute en venant. J’ai donc manqué le premier entraînement avec la présentation des joueurs. La mienne s’est donc faite en marge de ma première séance, hier soir »

Tu as eu la possibilité de jouer deux fois contre l’ASSP avec l’Ile Rousse cette saison en CFA2. On imagine que tu as du marquer des points lors de ces confrontations…

« Oui, je pense m’être montré à mon avantage. Lors du match aller, j’avais évolué en second attaquant, et au match retour, en tant que latéral droit, même si ce n’est pas vraiment mon poste de prédilection. J’avais réalisé de gros matches, surtout au match retour. Le coach (Christian Scheiwe) et Robert (Mouangué, directeur sportif de l’ASSP) ont apprécié mon sérieux et ma polyvalence. Les contacts ont d’ailleurs eu lieu rapidement après le match retour »

Du coup, quel est ton poste de prédilection ?

« Honnêtement, tant que je joue, je suis heureux ! Je ne fais pas le difficile. Si on me demande de choisir, je préfère évoluer en tant que milieu offensif sur le droit ou sur le côté gauche »

Qu’avais-tu pensé de l’AS Saint-Priest lors de ces affrontements ?

« Au match aller, je ne les avaient pas reconnus, ils étaient passés à côté de leur sujet. Au retour, ils jouaient la montée, on savait qu’ils avaient de grandes chances de l’emporter. Après leur ouverture du score sur un csc, ils ont déroulé. Evan (Rouvière) avait fait un très gros match, d’autres comme Didier (Varsovie) et Mika (Fourtier) sont des éléments essentiels, mais je pense que la force, c’est l’équipe entière »

Quels éléments t’ont donné envie de rejoindre le projet du club ?

« J’ai senti que je mettais les pieds dans un club vraiment bien structuré. Je rejoins un projet sportif ambitieux, Saint-Priest veut se faire un nom encore plus grand, et à vrai dire, je n’ai pas hésité longtemps à le rejoindre. Il y a une réelle ambition d’atteindre le championnat N1 d’ici deux ans, avant de viser encore plus haut par la suite »

Ressens-tu déjà des différences avec ton précédent club, qui évoluait pourtant jusqu’à la saison dernière, au même niveau ?

« Sportivement, tout s’est super bien passé en Corse pendant deux saisons. Je me suis vite intégré et j’ai beaucoup joué, c’était la vie à côté du football qui posait plus de problèmes. Ce n’était pas structuré comme c’est le cas ici. Cela reste une bonne expérience, mais, oui, j’en garde quand même un petit goût amer »

Pour terminer, as-tu quelques connaissances au sein de l’effectif, ou c’est l’inconnu total ?

« Non, c’est un peu l’inconnu ! Après, je suis du genre à échanger avec les adversaires pendant les matches, ça avait éte le cas face à Saint-Priest, et les gars avaient l »air plutôt cool ! ».

 

-Interview réalisée le mercredi 12/07